Comment éviter la dépression hivernale en 5 points


 

 

Comment éviter la dépression hivernale

 

 

Les journées sont de plus en plus courtes. Le soleil se fait beaucoup plus rare. Les températures sont fraîches. Aucun doute, l’hiver (ou son approche) nous affecte toutes et tous. Pour certains cela se manifestera par des petits moments de déprimes, pour d’autres se développera une réelle anxiété.

Alors comment en atténuer les symptômes et tirer le meilleur parti de cette période si particulière ? C’est ce que je vous explique dans cet article.

 

 

1. Sortez de votre grotte

 

En général, les jours de froids, nous avons tendance à rester au chaud, recroquevillé sous la couette et hypnotisé par la télévision. Hors de question de sortir le bout de son nez. Si c’est souvent agréable de ne rien faire, il ne faudra surtout pas en abuser. L’organisme a besoin de la lumière naturelle du jour.

Si vous partez travailler le matin dans l’obscurité de l’aube naissante et que vous revenez le soir dans la nuit, difficile de capter cette lumière bénéfique. Vous allez être déprimé, morose, traînant vos pantoufles d’une pièce à l’autre…

Alors sortez le plus possible ! Et si par chance la journée est ensoleillée, c’est encore mieux ! Grâce aux rayons du soleil, votre corps va engranger de la vitamine D, qui va renforcer le système immunitaire et contribuer à la bonne santé osseuse.

Sachez également que la luminosité du jour va réguler la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. Ce qui vous permettra de mieux dormir. Cette même luminosité va augmenter le niveau de sérotonine, qui joue le rôle d’antidépresseur naturel. Vous allez revivre.

 

2. Gardez une activité sportive

 

Ne prenait pas l’hiver comme prétexte pour ne pas faire de sport. Vous pouvez tout à fait aller courir ou faire du vélo. Si vous craignez le froid, optez pour la technique de l’oignon. C’est à dire qu’il faudra vous couvrir de 3 épaisseurs. Et au fur et à mesure de l’activité, quand la température du corps va augmenter, vous serez libre de retirer une ou deux couches. Vous aurez ainsi laissé à votre corps le temps de se réchauffer de manière progressive, sans que cela ne vous dérange.

Et si vous avez vraiment très froid (souvent c’est une excuse), que vous ne souhaitez pas mettre le nez dehors et que vous avez déjà votre dose de luminosité, pas de panique. J’ai une solution pour vous ! Celle de vous inscrire à une salle de sport ! L’excuse du froid ne pourra plus être valable Clignement d'œil

N’oubliez pas que l’effort physique va également booster vos défenses naturelles, ce qui vous éloignera des petits maux de l’hiver. Votre humeur en sera améliorée et vous vous sentirez plus détendu. Avouez qu’il serait bête de s’en priver.

 

3. Préférez une alimentation saine, variée et de saison

 

Manger sainement c’est tout simplement manger des produits naturels, c’est à dire non transformés, les plus variés possible et surtout de saison. Les légumes d’hiver tels que les choux, les poireaux ou la citrouille, de par leur richesse calorique, constituent des alliés de poids pour l’organisme et les contraintes du froid.

Privilégier des produits locaux et de saisons, c’est consommer des produits qui n’ont pas été stockés et qui n’ont pas voyagé. Vous vous assurez ainsi de consommer des produits frais, bourrés de vitamines et de minéraux.

Remarquez d’ailleurs que la nature fait bien les choses. En été, nous avons besoin d’une alimentation riche en eau et moins calorique, tout ce que la nature nous offre à cette période de l’année. Et durant la saison froide, notre corps a besoin de moins d’eau mais de plus de calories pour se réchauffer. Et c’est exactement ce que nous offrent les légumes d’hiver !

 

4. Gardez votre optimisme !

 

Ne restez pas focalisé sur vos mauvaises expériences de la journée. En hiver nous avons tendance à ruminer des choses qui en d’autres saisons auraient été totalement insignifiantes.

Essayez de noter les belles choses qui vous arrivent chaque jour et de prendre conscience de la chance de votre situation. Vous avez un toit, des vêtements pour vous tenir chaud, de la nourriture, des gens de votre entourage sur qui compter etc. Rappeler cela peut paraître gnangnan, mais dans la vie rien n’est acquis. Ce confort occidental, même minimaliste est un luxe pour des millions de personnes sur cette planète.

Une autre idée pour garder votre optimisme est d’envisager des projets agréables. Par exemple préparer vos futures vacances etc. Tel un phare, cela permet de garder le cap dans cet océan de brouillard et de givre qu’est l’hiver !

 

5. Prenez du temps pour vous

 

Enfin, le dernier point est tout simplement de se prendre du temps, rien que pour soi. A l’instar de beaucoup d’animaux qui hibernent durant l’hiver, profitez de cette période pour reposer votre corps, vous cocooner.

Se poser permet également de faire le point sur nous-même, d’améliorer certaines choses, de quitter des mauvaises habitudes etc. Attention toutefois, souvenez-vous du point 1. Il ne faudra pas prendre le mot “hiberner” au pied de la lettre ! A pratiquer avec parcimonie. Ces phases de repos ne doivent pas vous empêcher de suivre les autres points abordés dans cet article !

 

 

L’hiver est essentiel à la vie. La nature s’endors pour mieux se réveiller et renaître dès le printemps venu. Dans une explosion de couleurs et de senteurs, les beaux jours viendront s’offrir à vous. Posez-vous la question : si le printemps était constant tout au long de l’année, savoureriez-vous cette saison de la même manière ?

Comme pour chaque être, la nature fonctionne par cycle. Accepter ces cycles c’est accepter d’avoir chaud ou d’avoir froid. Cette acceptation est déjà un grand pas contre la dépression saisonnière.

Et puis en y regardant de plus près, chaque saison à son charme. L’essentiel sera de savoir profiter d’elle quelque soit ce qu’elle a à nous offrir, sans rien attendre d’autre. C’est peut-être là que réside la clé pour ce que j’appelle l’épanouissement saisonnier !

 

Bonne saison froide à tous !

 

Photo de English

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *