Consommer de l’ortie de qualité tout au long de l’année !


Ortie de qualité SIPF

 

L’ortie, c’est le cadeau miracle que la nature nous offre en abondance. Et pourtant, lorsque nous la croisons au détour d’un sentier, ou lors d’une promenade en forêt, nous ne lui adressons aucun regard de gratitude. Au contraire, notre visage s’assombrit, et la crainte nous envahit, celle d’être piquée par la “méchante” plante.

Se protéger des prédateurs est-il mal ?

Nous avons de la chance comparé aux animaux :  notre dextérité permet de nous prémunir de ces piquants et de la consommer très facilement.

 

Mais alors, quels sont les bienfaits de l’ortie me direz-vous ? Et bien, je vous renverrai dans un premier temps vers l’article que j’ai écrit pour elle, disponible ici : 

L’ortie : l’or vert à notre portée

Et dans un second temps, je vais vous résumer ses bienfaits, avant enfin de revenir sur la meilleure façon de la consommer. Si dans les beaux jours son abondance n’est pas un problème, en hiver je vous partagerai mon conseil et mon retour d’expérience pour la consommer tout en préservant sa fraicheur initiale ! Oui, oui, c’est possible !

 

 

Les bienfaits de l’ortie

 

Avez-vous lu l’article complet au sujet de l’ortie, que j’appelle l’or vert ? Très intéressant n’est-ce pas ?

Résumons un peu toutes ses qualités :

·       L’ortie combat les problèmes de peaux tels que acné, psoriasis, démangeaisons.

·       L’ortie est un excellent booster d’énergie pour l’organisme. Grâce à elle, vous allez combattre la fatigue, lutter contre l’anémie et la déminéralisation. L’énergie retrouvée améliorera la qualité de votre peau, renforcera vos ongles et limitera la chute des cheveux.

·       Vous ressentez des douleurs corporelles comme les rhumatismes, l’arthrose ou autres maux de la sorte ? Et bien l’ortie fait aussi office d’anti-inflammatoire naturel.

·       L’ortie agit également en tant que détox ! Elimination des toxines, nettoyage de l’organisme, renouvèlement cellulaire…

·       Toujours dans la case nettoyage, l’ortie purifie et régule le flux sanguin. Concernant les menstruations, elle en diminuera les douleurs.

·       Nettoyage on continue : les reins et la prostate seront également concernés. Ils seront grandement restimulés.

·       Vous avez de l’asthme ou des allergies en tout genre ? L’ortie peut vous aider à diminuer fortement les effets, et cela de manière naturelle.

·       Des maux de ventres, des remontées acides ? L’ortie agit favorablement sur la flore intestinale, mais également le foie.

Vous voyez bien qu’une plante ayant si mauvaise réputation n’est pas rancunière pour un sou ! Et même mieux, elle se rend efficacement au service de ceux qui lui donne l’attention qu’elle mérite.

 

Cueillir une ortie de qualité

 

Lorsque les beaux jours arrivent, je conseille évidement d’’aller cueillir soit même l’ortie. Vous aurez à la fois la qualité, la fraicheur et économiserez de l’argent à ne pas l’acheter en magasin.

Toutefois, quelques conseils sont à respecter :

·         Evitez l’ortie du bord des routes, qui est certainement polluée par les véhicules qui y passent. Repérez un endroit avec un faible passage pour garantir une bonne qualité.

·         Privilégiez les jeunes pousses d’orties. Elles seront mieux fournies en micronutriments.

·        Portez des gants ou alors prenez là avec délicatesse par la tige ou le dos de la feuille.

 

Consommer une ortie de qualité, même en hiver !

 

C’est le point sur lequel je souhaite apporter une plus-value. Comment consommer une ortie de qualité et cela même en période hivernale ?

Nous avons la possibilité de la consommer en poudre ou en gélule, voir séchée. L’inconvénient est simplement qu’à cet état, l’ortie aura perdu une partie de ces micronutriments. Elle reste néanmoins intéressante, et ce sera toujours mieux que ne pas en prendre.

Il existe un autre moyen de consommer la plante en gardant un maximum de qualité, que j’ai pu tester et que j’ai très vite adopté : l’ortie à base du procédé SIPF

 

Le procédé SIPF

 

SIPF signifie Suspension Intégrale de Plante Fraîche

Mais encore ? Clignement d'œil

C’est un procédé qui permet de maintenir la fraicheur de la plante ainsi que 100% de ses principes actifs par un système de cryobroyage. C’est à dire que la plante est broyée à froid sous azote liquide (l’azote est présent naturellement dans l’air), afin d’extraire la partie active de la plante. Ainsi, l’azote va protéger les composants de l’ortie de l’oxydation de l’air et le froid va empêcher que l’ortie soit dégradée, comme c’est le cas lors d’un broyage classique.

Toutes les substances fragiles de l’ortie sont donc préservées, telles que les vitamines, les enzymes et autres composants actifs. De plus, le procédé est tout à fait naturel et ne demande aucun solvant chimique, utilisé d’habitude lors de l’extraction des principes actifs d’une plante.

Différentes études ont prouvé l’efficacité du procédé SIFP comparé à la poudre classique. Je vous renvoie vers les travaux de Jean-Michel Morel à ce sujet : Traité pratique de Phytothérapie. Ed. Grancher, 2008

 

Acheter de l’ortie de qualité avec le procédé SIPF

 

Après plusieurs semaines de tests, je vous oriente vers cette ortie dans le lien ci-dessous. Elle est cultivée avec le label Bio, en France (en Ardèche) et avec le procédé SIPF. Vous pouvez en consommer en cure, durant l’hiver par exemple.

·       5ml du produit sont à diluer dans un verre d’eau, et cela 2 fois par jour.

·       Les flacons de tailles différentes peuvent couvrir au choix 10 jours d’utilisation, 20 jours ou 30 jours selon les besoins.

Voici le lien où la trouver : https://www.synergiashop.com/fr/ortie-sipf-bio-100-ml-vitalite-tonus-104.html

 

clip_image001clip_image002

 

Mon avis sur le produit en quelques points

 

·        Le gout du produit (dilué dans l’eau) est particulier la première fois. Un gout à la fois doux et sucré, fort et « végétale ». Aujourd’hui je ne m’en lasse pas. J’ai même chaque jour hâte d’en consommer.

·         Je conseille de le consommer le matin 30 minutes avant le petit-déjeuner, le temps que le produit fasse effet dans l’organisme. Evitez de le consommer le soir, moment de la journée où l’activité corporelle redescend.

·         Buvez le verre par petite gorgée en vous gargarisant bien la bouche. C’est bon partout où ça passe !

·         Au bout de 1 semaine de prise régulière, j’ai ressenti une meilleure forme générale. Fini le coup de pompe du milieu de journée.

·         J’ai également remarqué une meilleure qualité de mon sommeil. Je ne sais pas si c’est lié mais les périodes coïncident parfaitement.

 

 

J’espère vous avoir encore mieux éclairé sur l’ortie. Cet article est complémentaire à l’article que j’ai cité : L’ortie : l’or vert à notre portée

Le but étant que vous puissiez consommer cette plante géniale quelque soit l’époque de l’année, tout en préservant ses qualités naturelles. Le procédé SIPF est une très bonne alternative à cela, et permet de conserver la fraicheur de l’ortie et ses principes actifs.

Ce procédé existe également pour d’autres plantes. alors si vous en avez la possibilité, ne vous limitez pas !

Bonne vitalité et n’oubliez pas…

Coachez-vous bien !

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à télécharger mon livre gratuit, juste en dessous, en mettant votre nom et votre adresse mail. Parcourez également le blog. D’autres articles vous attendent, je l’espère passionnant pour vous !

 

Photos de : https://www.synergiashop.com ,Hans Braxmeier.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *