Entraînez-vous en conscience !


 

musculation en conscience

 

Dans cet article, je vais aborder ce que j’appelle l’entrainement en conscience. C’est à dire l’art de s’entrainer avec un mental connecté et concerné sur l’instant présent.

Les bienfaits sont multiples tant sur le plan sportif que personnel. Je vous les expose tous ici !

Prêt ? Alors let’s go !

 

 

Entrainement en conscience : le ici et maintenant

 

Vous consacrez énormément de temps à travailler sur votre physique, débauchant une énergie considérable pour mener à bien vos objectifs, ce qui très bien. Mais qu’en est-il du mental ?  Combien se préoccupe de ce qui se passe dans la tête ?

Dans notre époque où tout va trop vite, où le temps est un ennemi plus qu’un ami, peu de ce temps est consacré à calmer son esprit, réfléchir sereinement.

C’est là que l’entrainement sportif s’avère très intéressant. C’est l’un des rares moment où les soucis du quotidien peuvent être oubliés face à l’effort fourni qui prend le pas sur les mauvaises pensées. Pendant qu’on se focalise sur sa séance, on oublie mieux le reste.

Pour cela, l’entrainement doit être intense et vous devez faire l’effort de rester concentré sur l’instant présent, appelé aussi le ici et maintenant.

En procédant de la sorte, les performances s’en trouveront améliorées. C’est ce que révèle une étude (1) hispano-danoise de 2016 sur la connexion esprit-muscle lors d’une contraction musculaire volontaire. Il en ressort 2 choses :

  • Lorsque la charge était supérieure à 60% de la charge maximale, les individus avaient tendance à se concentrer sur le poids qu’ils soulevaient ou le mouvement de la barre. Et non sur les muscles sollicités.
  • Une concentration sur les muscles sollicités pendant l’exercice ont permis d’augmenter les performances musculaires et donc leur développement.

 

Les outils pour s’entrainer en conscience

 

Plusieurs outils vont vous aider à vous entrainer en conscience totale. Comme nous l’avons vu, parvenir dans cet état mental va vous permettre de reposer votre esprit des pensées négatives de votre quotidien, mais également augmenter vos performances physiques et donc vos résultats.

 

L’importance de l’objectif

L’outil le plus important à mes yeux pour rester connecté est sans conteste la définition d’un objectif. Avoir un objectif clair et précis, va vous permettre de vous focaliser dessus et de tout faire pour l’atteindre.

C’est connu, quand l’être humain a un objectif précis en tête, il lui est en général difficile de penser à autre chose !

Et c’est exactement ce principe que l’on cherche à développer avec l’entrainement en conscience.

Attention, cela ne marchera que si votre objectif est détaillé. Je vous renvoie vers cet article : Réussir vos objectifs grâce à la méthode SMART

 

Focus sur la contraction musculaire

Une autre technique fonctionne très bien pour améliorer l’entrainement en conscience : l’activité musculaire.

En effet, le but est de se concentrer sur le ou les muscles sollicités, jusqu’à ressentir toutes les étapes de la contraction.

Souvenez-vous qu’il existe 3 types de contractions musculaires :

·       La phase concentrique : c’est la phase où le muscle se raccourcit (le mouvement actif en quelque sorte).

·       La phase excentrique : cette fois, le muscle s’allonge, c’est à dire qu’il est en phase de relâchement (le mouvement négatif).

·       La phase isométrique : le muscle fait un effort sans bouger. L’exercice de la planche en est le parfait exemple

En se concentrant sur ces phases de contractions musculaires et avec de l’expérience, vous finirez donc par ressentir les fibres de ces muscles. En y apportant cette attention toute particulière, ces muscles progresseront encore mieux. Merci la conscience !

 

La respiration comme métronome

Un peu dans le même principe que dans le yoga, la respiration peut vraiment jouer le rôle d’un métronome, rythmant vos exercices et mouvements. En se concentrant dessus, vous n’aurez pas d’autres choix que de vivre votre séance en totale conscience.

C’est aussi un excellent moyen d’oublier la douleur de l’effort, les difficultés et les envies d’arrêter.

Dans la mesure du possible, essayez de ne pas penser à votre prochain exercice, ou série, ou répétitions. Soyez dans le présent comme l’est la respiration.

Vous demandez-vous comment vous allez respirer dans 10 minutes, quelle intensité vous allez y mettre ? Non, évidemment. Elle s’adapte à l’instant présent. La respiration résume à elle seule cette notion d’ici et maintenant. Alors inspirez-vous en !

 

Ecouter les infos de votre corps

En lieu et place de BFM TV, vous devriez plutôt écouter les infos que votre corps vous donne à chaque instant de votre existence. Surtout lorsqu’il est en difficulté comme lors d’une séance de sport intensive. C’est aussi ça l’entrainement en conscience.

Avant l’entrainement, il est important de prendre le temps d’évaluer votre condition physique. Etes-vous fatigué ? Débordant d’énergie ? Avez-vous mal quelque part ? Des courbatures ?

Lors de l’entrainement, il est également essentiel de s’écouter. Pouvez-vous faire une série de plus ? Vous sentez-vous capable de repousser vos limites ?

Ces messages de votre corps vous permettent de rester connecté avec lui, votre corps mental et votre corps physique ne faisant qu’un. D’ailleurs au passage, c’est cette idée qui m’a amené à appeler ce blog « coach ton body ». Body faisant référence à la fois au corps mais également à l’esprit. Je ferme la parenthèse !

 

 

L’entrainement en conscience permet d’unir, le temps d’une séance de sport, votre esprit et votre corps physique. Ensemble, ils défient les tâches qui leur sont attribuées. L’entrainement en conscience, avec les outils énumérés dans l’article aura un impact direct sur vos performances. Celles-ci seront optimisées et donc améliorées.

J’aimerai aller même plus loin : pratiquez le ici et maintenant aussi souvent que possible et quelque soit votre activité. Vous changerez complètement de regard sur la vie, et ce que vous vous infligez au quotidien. Un exemple : prenez conscience de ce que vous mangez, du gout dans la bouche, le croquant de l’aliment sous vos dents. C’est bête mais nous avons tendance à manger pour manger en oubliant d’être dans la gratitude de l’instant. Et vous verrez, ça fait toute la différence !

Coachez-vous bien !

 

1. Calatayud J, Vinstrup J, Jakobsen MD, Sundstrup E, Brandt M, Jay K, Colado JC and Andersen LL. Importance of mind-muscle connection during progressive resistance training. Eur J Appl Physiol, In Press, 2015.

 

Téléchargez gratuitement mon livre ci-dessous, destiné à tout public, afin de comprendre le monde de la musculation et de la nutrition de manière simple et concis.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *