Glossaire : Anatomie -Nutrition – Entrainement


Glossaire musculation nutrition anatomie

 

Depuis le temps que je devais le faire, et bien voilà : le glossaire est arrivé !

Parce qu’il est super important de bien comprendre les mots que vous lisez ou entendez, que ce soit sur l’anatomie, la nutrition ou l’entrainement, je vous ai listé les termes, notions et principes clés que j’estime importants, et que vous vous devez de connaitre.

J’ai volontairement opté pour des définitions courtes et les plus simples possibles, afin de ne pas vous embrouiller la tête. Ce n’est pas le but !

Sachez en tout cas que vous familiariser avec ces notions vous donnera un certain avantage sur la plupart des personnes qui pratiquent la musculation et le fitness. Pourquoi ? Parce qu’une grande majorité a la flemme d’aller à la pêche aux informations.  

 

 

Anatomie

 

Agoniste – Un muscle principalement responsable du mouvement.

Antagoniste – Un muscle qui agit en opposition à l’agoniste.

Synergiste – Un muscle qui aide un autre muscle à accomplir un mouvement.

Stabilisateur – Un muscle qui se contracte sans mouvement significatif pour maintenir une posture.

Action musculaire concentrique – Le raccourcissement d’un muscle pendant la contraction.

Action musculaire excentrique – L’allongement d’un muscle sous tension contrôlée.

Atrophie – L’affaiblissement progressif d’un muscle qui se produit lorsque vous arrêtez de vous entrainer.

Hypertrophie – Terme scientifique désignant la croissance musculaire.

Métabolisme – Processus physiques et chimiques à l’intérieur des cellules nécessaires au maintien de la vie. Le métabolisme peut être en anabolisme ou en catabolisme.

Anabolisme – Les processus métaboliques constructifs qui fabriquent et maintiennent les tissus corporels. Notamment la prise de masse musculaire.

Catabolisme – Processus métaboliques destructeurs qui décomposent les tissus corporels. Notamment la perte de masse musculaire.

Métabolisme de base – Le taux métabolique le plus bas observé chez un individu au repos physique et mental complet.

 

Dont un focus sur les différentes formes de fibres musculaires

 

Fibre musculaire – Une des cellules qui constituent un muscle. Les fibres musculaires sont cylindriques, contenant plusieurs noyaux et se contractant lorsqu’elles sont stimulées.

Fibre musculaire de type 1 ( fibres musculaires à contraction lente ) – Fibres musculaires utilisées pour les activités aérobiques ((voir définition dans la partie “Entrainement”)) de faible intensité, telles que le jogging et l’utilisation de poids légers. Ils ont une grande endurance, se contractent relativement lentement et ne se fatiguent pas facilement.

Fibres musculaires de types 2a et 2b (également appelées fibres musculaires à contraction rapide ) – Fibres musculaires utilisées pour des activités anaérobies (voir définition dans la partie “Entrainement”) de haute intensité, telles que le sprint et l’utilisation de poids lourds. Ils ont une faible endurance, se contractent assez rapidement, se fatiguent facilement et peuvent générer des niveaux de tension relativement élevés.

Fatigue musculaire – La capacité réduite ou l’incapacité totale d’un muscle à se contracter normalement, à cause d’un effort prolongé.

Acide lactique – Un acide qui est produit par le tissu musculaire pendant l’exercice, en particulier lorsque l’apport en oxygène est limité, et qui peut provoquer des crampes.

Motoneurone – Une cellule nerveuse qui stimule la contraction des fibres musculaires.

Adaptation neuromusculaire – Les adaptations que vos neurones moteurs et vos fibres musculaires expérimentent au début de votre entraînement pour améliorer votre efficacité et votre force.

Taille du muscle – Diamètre d’un muscle.

Endurance musculaire – Capacité d’un muscle à continuer à se contracter contre la résistance.

Force musculaire – La quantité de force qu’un muscle peut produire.

Puissance musculaire – La capacité d’un muscle à produire de la force et de la vitesse.

 

Nutrition

 

Nutrition – Étude des besoins alimentaires pour une santé et un développement appropriés. En outre, le processus par lequel les organismes absorbent et utilisent des matériaux alimentaires.

Élément nutritif – Une substance essentielle à la croissance et au développement appropriés.

Calorie – Une unité d’énergie présente dans les aliments.

Micronutriment – Une substance, telle qu’une vitamine ou un minéral, qui est essentielle en petites quantités pour une croissance et un développement appropriés.

Macronutriment – Une substance essentielle en grande quantité pour une croissance et un développement appropriés. Les macronutriments sont les glucides, les protéines et les lipides.

 

Avec entre autres les notions de Protéines – Glucides – Lipides

 

Protéines – Des molécules complexes qui jouent un rôle central dans les processus biologiques et forment la base des tissus vivants. Ils sont constitués de chaînes de composants plus petits appelés acides aminés.

Graisse (Lipide) – Une source importante de carburant pour le corps, constituée d’acides gras, qui contribue également à la structure et au bon fonctionnement des cellules du corps. Indispensable pour la production de la testostérone, une hormone de renforcement musculaire.

Glucides – La principale source d’énergie de votre corps. Trois types principaux se retrouvent dans les aliments : les sucres, les amidons et les fibres.

Glucose – Un glucide simple et sucre le plus important du métabolisme humain, servant de source d’énergie primaire. Il est facilement absorbé dans la circulation sanguine, où il est appelé « sucre dans le sang ».

Indice glycémique (IG) – Mesure de la capacité d’un aliment contenant des glucides à augmenter le taux de sucre dans le sang (glucose) après avoir été consommé. Tous les aliments contenant des glucides sont classés entre 0 et 100. L’indice glycémique du glucose pur est de 100.

Vitamine – Toutes les substances organiques essentielles pour la croissance et l’activité normales des organismes vivants. Trouvées en quantités infimes dans les aliments et également produit par synthèse.

Minéral – Un élément inorganique, tel que le calcium, le fer, le potassium, le sodium ou le zinc, qui est essentiel au métabolisme, à la croissance et au développement cellulaires.

 

Entrainement

 

Exercice aérobie – Exercices de faible intensité, tels que le jogging, permettant à la plupart des cellules de recevoir un apport suffisant en oxygène. Aérobie signifie « avec de l’oxygène ».

Exercices anaérobies – Exercices de haute intensité, tels que le sprint, qui empêchent la plupart des cellules de recevoir suffisamment d’oxygène, auquel cas elles doivent compter sur d’autres réactions chimiques pour obtenir de l’énergie. Anaérobie signifie « sans oxygène ».

Exercice d’isolement – Exercices physiques qui ne ciblent qu’un groupe de muscles et impliquent le mouvement d’une seule articulation (ou d’une paire d’articulations).

Exercice composé – Exercices physiques qui ciblent plusieurs groupes de muscles et impliquent le mouvement de deux ou plusieurs articulations (ou paires d’articulations).

Exercice cardiovasculaire – Exercices qui améliorent l’efficacité du système cardiovasculaire (cœur, sang et vaisseaux sanguins).

Surcharge progressive – L’augmentation progressive du poids soulevé afin de stimuler le développement musculaire progressif.

 

Et aussi les notions de répétitions et de séries

 

Répétition – Une unité ou un mouvement complet d’un exercice de musculation, de la position de départ au point de contraction maximale, puis de retour à la position de départ.

Série – Un groupe de répétitions. Par exemple, si vous effectuez dix répétitions avant de vous reposer, ces dix répétitions comptent pour une série.

Amplitude de mouvement – Toute l’amplitude de mouvement qu’une articulation est capable de produire.

Temps d’exécution – La vitesse à laquelle les répétitions sont effectuées.

Technique d’exécution – Technique spécifique à utiliser lors de la réalisation d’un exercice garantissant une sécurité et des résultats optimaux.

Entrainement à l’échec – Effectuer des répétitions jusqu’à ce que vous ne puissiez plus terminer la phase concentrique en utilisant la technique appropriée en raison de la fatigue.

Répétition maximum – Le poids le plus lourd que vous pouvez soulever pour une, et une seule répétition, avec la technique d’exécution appropriée.

Fréquence d’entrainement – Le nombre de sessions d’entrainements effectuées par semaine.

Intensité de l’entrainement – Poids maximum soulevé par répétition sur un exercice donné

Volume d’entrainement – Le nombre de muscles travaillés et le nombre d’exercices, de séries et de répétitions effectués au cours d’une seule séance d’entrainement.

Fractionner – Il s’agit de diviser l’entrainement des groupes musculaires entre les jours de la semaine pour ne pas avoir à entraîner tous les groupes musculaires en un jour. On appelle cela un split.

Surentrainement – Entrainement si intense que cela aboutit à une baisse des performances ou une stagnation. Cela indique généralement que la charge d’entrainement a dépassé la capacité de récupération.

 

 

Le glossaire est amené à vivre et s’étoffer au fil des articles et des nouvelles notions. Postez un commentaire si vous souhaitez qu’une définition y apparaisse.

Coachez-vous bien !

 

Photo de Dariusz Sankowski

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 8
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *