Le chocolat fait-il vraiment grossir ?


Ah le chocolat ! Rien qu’à l’évocation de son nom, les habitués des régimes se crispent. Ils adorent comme tout le monde, mais on leur répète depuis de longues années qu’ils n’ont pas le droit d’en manger ! Et je comprend leur frustration.

Alors qu’en est-il vraiment du chocolat ? Quelle différence entre le chocolat noir, le chocolat au lait et le chocolat blanc ? Peut-il être bon pour la santé ?

Nous allons essayer d’y répondre, dans cet article plutôt gourmand.

 

Le chocolat fait-il vraiment grossir ?

 

Quelques définitions pour bien comprendre

 

Voyons ce que dit Wikipédia au sujet du chocolat :

Le chocolat est un aliment sucré produit à partir de la fève de cacao. Celle-ci est fermentée, torréfiée, broyée jusqu’à former une pâte de cacao liquide dont on extrait la matière grasse appelée beurre de cacao. Le chocolat est constitué du mélange, dans des proportions variables, de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre ; on y ajoute éventuellement des épices, comme la vanille, ou des matières grasses végétales.

Autrement dit, votre tablette de chocolat est constituée de cacao maigre ( la pâte de cacao sans la matière grasse ), de beurre de cacao ( la matière grasse tirée de la pâte de cacao ) et de sucre. C’est la définition même du chocolat. Ensuite, les différentes doses et les éventuels rajouts détermineront s’il s’agit de chocolat noir, de chocolat au lait ou de chocolat blanc.

 

La fève de cacao va donner le cacao maigre et le beurre de cacao, à la base du chocolat

La fève de cacao va donner le cacao maigre et le beurre de cacao, à la base du chocolat

 

Le chocolat noir

C’est un mélange de cacao maigre ( noté pâte de cacao dans les ingrédients ), de beurre de cacao et de sucre. Dans la réglementation, est considéré comme chocolat noir, tout produit avec au moins 35% de cacao maigre.

Voici un exemple d’ingrédient pour une tablette de chocolat à 70% :

Pâte de cacao, sucre, beurre de cacao, émulsifiant: lécithine de tournesol; extrait de vanille. Cacao : 70% minimum.

A noter que la lécithine de tournesol est un produit naturel et sans danger. Il sert d’émulsifiant ( de stabilisateur ) des autres ingrédients. N’achetez pas s’il s’agit d’un émulsifiant chimique ( les E4XX ).

 

Le chocolat au lait

C’est un chocolat qui doit contenir un minimum de 25% de cacao, auquel est rajouté du lait en poudre ou du lait concentré.

Ingrédients types :

Sucre, beurre de cacao, crème en poudre (16%), pâte de cacao, lait entier en poudre (5%), poudre de lactosérum sucré, émulsifiant: lécithine de soja; arôme naturel de vanille. Chocolat au lait : Cacao : 33% minimum; matière sèche issue du lait : 20% minimum

 

Le chocolat blanc

Pour ce produit, le terme chocolat est un abus de langage. En effet, le chocolat blanc ne contient pas de cacao. La seule référence au cacao est le beurre de cacao, la partie grasse de la pâte de cacao . Auquel sera rajouté du sucre, du lait et autres arômes.

Ingrédients types :

Sucre, lait en poudre (26,4%), beurre de cacao, petit-lait en poudre, émulsifiant : lécithine de tournesol, arôme naturel de vanille. Chocolat 100% pur beurre de cacao

 

Les barres chocolatées

Les fameuses barres chocolatées telles que les Mars, Lion ou autres Snickers nous trompent dans leur constitution. La preuve dans les ingrédients :

Ingrédient d’un Snickers :

Sucre, sirop de glucose, cacahuètes, lait écrémé en poudre, beurre de cacao, pâte de cacao, lactose, huile de tournesol, beurre concentré(lait), petit-lait en poudre, matière grasse de palme, sel, émulsifiant (lécithine de soja), blanc d’oeuf en poudre, huile de noix de coco, protéine de lait hydrolysée, extrait naturel de vanille.

A savoir que les ingrédients sont classés par ordre décroissant. C’est à dire du produit le plus présent dans la recette au produit le moins présent. On constate pour le Snickers que les 2 premiers ingrédients c’est du sucre ! Le chocolat vient bien loin derrière…

 

Maintenant que vous avez fait le tri dans tout ce mic-mac, essayons de répondre à quelques questions au sujet du chocolat.

 

De nombreux produits sont appelés chocolats alors qu'ils n'en sont pas !

  De nombreux produits sont appelés chocolats alors qu’ils n’en sont pas !

Le chocolat au lait est moins calorique que le chocolat noir. Oui mais…

 

Oui, c’est une surprise, le chocolat au lait est moins calorique que le chocolat noir. Par exemple, une tablette de 100g de chocolat au lait fera entre 500 et 520 kcal contre 550 pour 100g de chocolat noir. La différence est tout de même minime. Mais, attention, cela va dépendre de la composition du chocolat. Comme nous l’avons vu en début d’article, la dose de beurre de cacao, qui est l’ingrédient le plus calorique, va beaucoup influer sur le calcul final des calories.

Autre chose, il est important de faire la différence entre les acides gras saturés ( mauvaises graisses ) et les acides gras non saturés ( bonnes graisses ). Les premières vont favoriser le développement du mauvais cholestérol et des graisses adipeuses ( masse grasse ) tandis que les secondes vont mieux être assimilées par l’organisme et mieux être utilisées pour remplir leur rôle de carburant, de fabrication des membranes cellulaires, de développement des hormones, de l’absorption des vitamines etc.

Là ou je veux en venir, c’est que le lait contient en majorité des acides gras saturés, qui se transformeront en mauvais gras dans l’organisme. Le sucre raffiné se transforme également en mauvais gras dans l’organisme. Et comme ces deux produits sont la base des ingrédients du chocolat au lait, le constat devient évident : le chocolat au lait est certes légèrement moins calorique que le chocolat noir, mais il contient plus de mauvais gras !

Le beurre de cacao est, quant à lui, partagé, puisqu’il est composé de 60% d’acides gras saturés et 40% d’acides gras non saturés. Gare aux abus !

Enfin, le chocolat noir est un produit moins complexe que le chocolat au lait.  L’organisme aura moins de difficulté à l’assimiler. Souvenez vous, l’importance de privilégier des aliments simples ( ce sont en particulier les produits bruts ) et limiter les aliments complexes ( les produits transformés ).

Alors bonne nouvelle pour les férus de chocolat : consommé à faible dose au quotidien, ( 2 ou 3 carrés ), le chocolat ne vous fera pas grossir. Cela ne représente en réalité qu’à peine 50 kcal. Et mieux, il est source de multiples bienfaits. A condition que vous consommiez du chocolat noir avec un taux de cacao supérieur à 70%.

 

Les 4 principaux bienfaits du chocolat

 

Mangez du chocolat sans vous sentir coupable

Mangez du chocolat sans vous sentir coupable

 

Il prévient le cancer

Nombreux sont les aliments qui jouent un rôle bénéfique contre le cancer. Et bien le chocolat en fait parti. En effet, c’est un des aliments les plus riches en antioxydants, de part sa forte teneur en flavonoïdes contenue dans le cacao maigre. Ces antioxydants vont également ralentir le vieillissement cellulaires.

 

Il facilite le transit intestinal

Le cacao est un aliment riche en fibres. Par exemple, 100g de chocolat noir à 70% de cacao va contenir 15g de fibres. C’est autant voir plus que certains légumes telles que les concombres. Les fibres sont efficaces dans l’organisme pour stimuler le transit intestinal. Elles vont permettre une meilleure digestion et lutter contre certains inconforts tels que la constipation. Sachez également que les polyphénols, contenus dans le chocolat, vont permettre de renforcer la muqueuse intestinale et améliorer, de ce fait, le système immunitaire. Préférez donc le chocolat à forte dose de cacao.

 

Il est bénéfique pour nos artères

Le chocolat noir, grâce aux flavonoïdes ( encore eux ! ) vont améliorer la coagulation du sang et le fonctionnement des artères. Les vaisseaux sanguins vont se dilater ce qui va éloigner les risques de maladies cardio-vasculaires. La pression artérielle va également diminuer. Attention, il ne s’agit pas de manger une tablette par jour ! Au risque de produire l’effet inverse, notamment à cause de la prise de gras.

 

Il nous rend de bonne humeur

Qui n’a jamais consommé de chocolat dans des moments de moins bien ? Cela s’explique par la présence d’acides aminés ( tryptophanes ) qui vont, par un processus biochimique, développer l’afflux de sérotonine dans l’organisme. La sérotonine est un neurotransmetteur du système nerveux central, qui, à une certaine dose, va influer sensiblement sur l’humeur. Elle va apporter apaisement et bien-être. C’est de là que provient l’idée répandue que le chocolat est un antidépresseur naturel. Et cerise sur le gâteau, grâce au cacao,  l’organisme va augmenter la production d’endorphine, qu’on appelle communément, l’hormone du bonheur.

 

Grâce à cet article, j’espère avoir répondu à vos questions sur ce produit du quotidien qu’est le chocolat. Il n’est pas facile de faire le tri dans tous les produis qui sont mis à notre disposition. J’espère vous avoir également donné les clefs pour mieux consommer le chocolat. Surtout, n’hésitez pas à lire les étiquettes et choisir le produit le plus simple possible. Evitez également ce que j’appelle les “ faux chocolats “, tels que les barres chocolatées ou les poudres du petits déjeuners, qui ne sont en réalité, que des sucreries.

En respectant ces quelques règles simples, vous pourrez enfin consommer du chocolat sans culpabilité aucune, en respectant les doses recommandées de 2 à 3 morceaux par jour. Et même mieux, vous savez dorénavant que c’est un bienfait pour votre corps.

Personnellement, cet article m’a donné envie de déguster du bon chocolat noir ! Pas vous ?

Alors, faites-vous plaisir ! 🙂

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis ou proches. Vous pouvez également laisser un commentaire pour me donner votre avis ou autre. Si vous souhaitez que j’aborde un sujet en particulier, dites le moi également dans les commentaires.

 

Photos de Alexander Stein, Rudy and Peter Skitterians

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *