Les 7 effets négatifs de l’alcool sur l’entrainement 1


effets negatifs de l'alcool sur l'entrainement

 

L’alcool et le sport ne font pas bon ménage. C’est un fait avéré depuis très longtemps, et pourtant : de nombreux athlètes en consomment régulièrement, et avec plus ou moins de modération.

Dans cet article, je souhaite mettre en avant les effets négatifs de l’alcool, essentiellement sur l’entrainement sportif. (Bien que l’alcool fasse des ravages dans bien d’autres domaines).

Loin de moi de tenir le rôle du vieux moralisateur, ma mission est simplement de vous apporter l’information. Vous êtes nombreux à ne pas connaitre les impacts négatifs de l’alcool, et après cet article, si vous continuez à en consommer, ce sera en connaissance de cause. A moins que vous décidiez tout simplement d’arrêter ! clip_image001[4]

Let’s go !

 

Temps de lecture : 4 min

   

1. Ralentissement de la progression musculaire

 

En parallèle de l’augmentation du cortisol, nous assistons à une baisse du taux de testostérone, qui est plus connue sous le nom hormone de croissance.

Elle est indispensable à la récupération, progression musculaire, au développement osseux et à l’élimination des graisses. Rien que ça !

Moins de testostérone c’est, pour schématiser, plus de gras et moins de masse musculaire.

Alors dans la plupart des cas, les pratiquants vont compenser cette perte inutile de testostérone en achetant à prix fort des pilules de testostérone…Cherchez l’erreur !

 

2. Blocage des nutriments

 

L’alcool en lui-même (l’alcool pur, c’est à dire sans prendre en compte la boisson qui l’accompagne) représente environ 7 kcal. Il est donc considéré comme un macronutriment en tant que tel. (NB : macronutriment = glucide / lipide / protéine)

Lorsque l’alcool arrive dans l’organisme, celui-ci doit immédiatement assimiler cette énergie. Or, l’alcool est difficile à métaboliser et le corps va devoir lutter pour le faire.

Les boissons alcoolisées étant souvent accompagnées d’un repas, il faut comprendre que ce processus lourd l’empêche de s’occuper des autres apports caloriques présents dans la nourriture.

Ces calories, pourtant essentielles puisqu’il s’agit de micronutriments et de macronutriments, vont être alors directement stockées sous forme de graisse.

Tous les efforts faits à manger sainement sont donc détruits (noyés) par l’alcool.

 

3. Prise de poids

 Al

Comme évoqué, l’apport calorique de l’alcool pur est une chose. La boisson qui le contient en est une autre.

La bière, le vin et autres cocktails contiennent de grandes quantités de sucres. Le corps se démenant à utiliser les calories issues de l’alcool, celui-ci va stocker l’apport énergétique du sucre directement dans les cellules graisseuses !

 

4. Augmentation du stress

Alc

L’alcool induit inévitablement une augmentation du cortisol, hormone à l’origine du stress. Les conséquences sont une irritabilité excessive et une baisse de moral. Quand on sait le rôle du stress dans l’acidité du corps, et les maladies qui aiment se développer dans ce milieu acide, ce n’est pas négligeable !

 

5. Sommeil de mauvaise qualité

Al

On a tendance à dire que l’alcool permet de mieux dormir. Alors sachez que ce n’est qu’une idée reçue. Certes l’endormissement est souvent très rapide, mais la qualité du sommeil n’y est pas. Plusieurs réveils viendront égayer votre nuit.

Le repos, et en particulier le sommeil, sont primordiaux pour une bonne récupération après une séance intensive. C’est pendant le sommeil que s’opère la régulation du taux d’hormones, qui conditionnent l’élimination des graisses et le développement musculaire.

N’espérez donc pas progresser si vous négligez votre sommeil ! Pour en savoir plus sur le sommeil, lisez cet article : Pourquoi le sommeil est-il si important ?

 

6. Forte déshydratation

Alc

Autre conséquence de l’alcool dans le domaine de la musculation : la déshydratation.

En effet, en présence d’alcool, le corps subit une importante déshydratation. Il faut savoir que l’eau dans le corps tient un rôle prépondérant.

Ainsi, elle permet de provoquer les réactions chimiques nécessaires à son bon fonctionnement. Les enzymes et les hormones exploitent alors tout leur potentiel rendant l’entrainement efficace.

A contrario, une forte déshydratation altère le fonctionnement cérébral diminuant la concentration, la mémoire, les réflexes. La coordination musculaire s’en trouve dégradée, ainsi que l’endurance.

Egalement, notons l’apparition de crampes et l’augmentation des risques de blessures musculaires.

Enfin, les processus métaboliques deviennent peu à peu beaucoup moins efficaces, ralentissant leur fonctionnement. Dommage lorsque l’on sait que grâce à l’entrainement, le métabolisme augmente. L’alcool ralenti cet effet positif sur la perte de gras.

( Pour en savoir plus sur l’eau et son lien avec la santé, cliquez ici )

 

7. Influx nerveux moins efficace

Alco

S’entrainer un jour où vous avez consommé de l’alcool, ou même le lendemain est contre-productif pour votre entrainement.

Le corps, et en particulier les muscles ne sont que peu réceptifs face aux stimuli générés par l’entrainement. Couplés au manque de minéraux, la fonction de contraction musculaire va être dégradée. Et ce sont les crampes, les tendinites et les déchirures qui sortiront le bout de leur nez !

 

 Al

 Alcool

Avec les quelques points cités dans cet article, vous avez un meilleur aperçu des effets dévastateur de l’alcool sur votre entrainement sportif. Les conséquences sont bien plus grandes puisqu’elles ne se limitent pas qu’au performances sportives.

L’alcool affaiblit l’organisme et tout son système immunitaire, augmentant les risques de maladies, de virus et de blessures.

Il est clairement l’ennemi à votre bonne santé. L’alcool s’attaque à la source de la santé que sont l’activité physique, le repos et la nutrition. Il a le pouvoir d’annihiler en un rien de temps tous les effets bénéfiques de ces 3 principes de vies essentiels.

Avant de prendre un verre (juste un verre), pensez à tous les efforts déployés pour garder la forme. Pensez à tout ce que va endurer votre organisme pour digérer cet alcool.

On a coutume de dire qu’un verre de vin est bon pour la santé, mais ce qu’on ne dit pas, c’est que les effets néfastes sont bien plus grands !

 Alcool

Vive l’eau sans modération et…

Coachez-vous bien !

 A

A

  • Dans les commentaires, n’hésitez pas à parler de votre expérience avec l’alcool et le sport.
  • Partagez cet article avec vos amis via les réseaux sociaux. Surtout ceux ayant un problème avec la bouteille Clignement d'œil
  • Pour rester connecté, abonnez-vous à la newsletter coach-ton-body et recevez en cadeau mon e-book “Obtenez un corps beau et en forme grâce à la musculation !

Photo de Colin Behrens

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 9
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Les 7 effets négatifs de l’alcool sur l’entrainement