Mon humeur du jour #4 – L’effet Nutella 2


 

emeute nutella

 

Je vous rappelle le principe des humeurs du jour : un avis personnel sur un fait de société, le monde qui nous entoure, un coup de gueule parfois…Tous les sujets y passent, et pas seulement ceux abordés traditionnellement sur le blog. Et puis au moins, comme ça vous en connaissez un peu plus sur moi ! clip_image001

 

Quel est le thème de cette 4ème humeur du jour?

 

Et bien pour ce nouvel opus, je souhaite vous parler de ce que j’ai nommé l’effet Nutella. Qu’est-ce que l’effet Nutella ?

Vous vous souvenez peut-être de ces vidéos qui ont circulé massivement sur les réseaux sociaux, montrant les clients de supermarchés en mode ring de boxe, tout ça pour une promo sur la fameuse pâte à tartiner ? D’ailleurs des tartines certains et certaines s’en sont pris des belles ! Pour ceux n’ayant pas vu ces vidéos, je vous en poste une juste en dessous :

La scène est impressionnante, n’est-ce pas ? Impressionnante de ridicule surtout. Et dire que ces images se sont déroulées dans plusieurs supermarchés à travers la France et ont fait le tour du monde…Voyez l’air heureux de ceux ayant pu avoir un ou plusieurs pots. Une vraie victoire personnelle..

Quand j’ai visionné ces vidéos pour la 1ère fois, j’ai été stupéfait ; puis j’en ai bien ri aux larmes. Et une fois les larmes essuyées d’un revers de main, il m’est aussitôt venue une réflexion plus sérieuse, puis une deuxième, puis une troisième… Et c’est ce que je vous partage ici.

 

 

Réflexion 1 :  Apocalypse Now

 

Des bousculades, des cris, des insultes, des coups. Pourquoi ? Juste du Nutella…Des sacs plein à craquer de pots de Nutella pour certains, plus rien pour d’autres. Bienvenu dans le monde individualiste de l’être humain.

On va imaginer ensemble un scénario afin que vous compreniez ma réflexion. Projetez-vous juste un instant. Une crise dévaste le pays. L’économie de l’Europe s’effondre. La monnaie ne vaut pas plus que le Kleenex qui vous sert à pleurer, d’ailleurs les banques ont toutes bloqué les retraits d’argent, de votre argent. Bref, pour faire simple, c’est la cata !

Qui parmi vous se constitue actuellement des stocks de vivres ? Pas grand monde j’imagine, car nous avons pris l’habitude d’avoir tout à notre disposition. Or, dans le contexte que je décris, la question de la nourriture commence très vite à se poser. Les magasins sont la cible. Au début, c’est pour acheter, comme avant. Mais très vite, face à la cohue, la situation dégénère. Et les pillages commencent…

Sauf que cette fois-ci, ce n’est pas pour manger du Nutella devant sa télé, c’est vraiment pour sa survie et celle de ses proches.

 

Quand la réalité dépasse la fiction

Imaginez que si pour du Nutella les gens en arrivent aux mots puis aux mains, je ne vous laisse pas imaginer ce qu’il se passera s’il s’agit de produits de première nécessité. Je ne vous laisse pas imaginer car je vais vous le dire. Il y aura certainement des morts sur le champ de bataille. Vous n’avez qu’à voir les docu-fictions et les films d’apocalypse pour avoir un aperçu de ce qu’il pourrait se passer.

C’est que des films me direz-vous ? Et bien non, ce n’est pas que de la fiction, puisque très récemment, le Venezuela, qui traverse une crise sans précédent, a été la cible de pillages et de violentes émeutes.

Dans les moments de peurs et de paniques, l’être humain est capable de tuer son voisin pour un sandwich au thon. L’histoire nous le prouve continuellement. Dans ces moments d’émeutes, chacun veut défendre son bien, quitte à tuer. C’est souvent une question d’égo, resurgissant d’un lointain instinct de chasseurs impitoyables.

 

Réflexion 2 :  La puissance agro-alimentaire et ses soldats

 

Cette scène incroyable du Nutella démontre également l’échec des vendeurs de régimes, des nutritionnistes et même des défenseurs de la bonne alimentation. Je fais partie de cette dernière case, et croyez-moi, je n’étais pas fier de voir cette situation. J’aurais préféré au contraire le désert de Gobi face à cette promotion, démontrant que les mentalités évoluent. Ça viendra peut-être un jour…

En attendant, nous avons le droit à ce type de comportement qui nous redescend encore plus loin dans l’abime. Mais cela démontre un autre point : l’impuissance des bienfaiteurs alimentaires face à l’industrie et ses soldats, j’ai nommé les pubs, les médias, les grandes enseignes d’hypermarché.

En face, nous sommes tels des artisans du bien-être, des commerçants du bonheur, des ouvriers du sport ; à travailler de longues heures, à la sueur de notre front, en donnant notre âme à cette tache… Jusqu’à ce qu’une campagne publicitaire agressive viennent tout détruire en quelques secondes tel un missile lancé par la toute-puissance armée de l’agro-alimentaire.

Mais à l’image des abeilles reconstruisant inlassablement leur ruche, nous continuons à informer, sûr que des oreilles attentives sauront capter l’information, malgré le boucan publicitaire ambiant !

 

Réflexion 3 : Quand le nombre influence nos choix

 

Coluche disait très justement, et j’adore cette phrase que je ressors souvent :

“C’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison”

Et là nous avons confirmation de la pertinence de cette citation. Je remets un instant ma casquette du conseiller alimentaire, en me penchant sur la composition du Nutella. Une image vaut mieux que mille mots, alors voyez par vous-même :

clip_image002

 

Suis-je obligé de commenter cette composition ? Pas besoin n’est-ce pas ? Ou alors juste pour marquer les esprits et dire qu’un pot de Nutella contient pratiquement 80% de sucres et de gras…Et encore, je ne vous parle même pas des additifs alimentaires.

Il est donc avéré que ce produit est totalement nocif pour la santé. Pour rappel, le sucre et le gras sont la cause principale du diabète de type2, des maladies cardio-vasculaires, du développement des cancers, de l’obésité et j’en passe.

Vous voyez, même si on me donnait une palette gratuite de pots de Nutella, même si on me payait pour prendre ladite palette, je refuserai catégoriquement. J’irai même porter plainte pour agression et tentative d’empoisonnement pouvant entraîner la mort !

 

L’art de tirer bénéfice d’un fait divers

La citation de Coluche est intéressante et cette situation la met justement en valeur.

Mais pour en tirer une plus-value, il faut pousser la réflexion un peu plus loin : si ce n’est pas une bonne idée de suivre ces nombreux amateurs de Nutella, alors qu’ils sont certainement une majorité d’entre nous, qu’en est-il des autres domaines ?

  • La majorité des pratiquants de musculation et de fitness consomment aveuglement une grosse quantité de protéines. Ont-ils raison ?
  • La majorité des gens pense que le lait est indispensable à l’Homme. Ont-ils raison ?
  • La majorité ont une confiance aveugle en la télévision et autres médias. Ont-ils raison ?

 

La définition de l’effet Nutella

 

Pour répondre à la question posée en introduction, qu’est ce que l’effet Nutella, je pourrai donner cette définition assez simple :

L’effet Nutella c’est la capacité à suivre aveuglement un groupe de personnes sans même savoir pourquoi.

Et au final, au vue de cette définition, nous sommes des millions à subir l’effet Nutella. Des millions à consommer du Nutella sans même en manger. Si si, c’est possible.

 

Conclusion

 

Alors, pour conclure sur ce sujet, j’aimerai juste vous demander de réfléchir par vous-même. Simplement réfléchir.

Notre société nous apprend dès l’enfance à réfléchir dans un cadre donné. Je vous conseillerai plutôt de réfléchir hors cadre. N’ayez aucune certitude sur rien, surtout si vous ne l’avez pas directement expérimenté.

Comme disent les gâteaux Lu, ouvrez le champ des possibles. Vous voyez, je suis moi-même encore un peu conditionné au point de connaitre certains slogans par cœur !

Justement. Il faudra s’affranchir de tous ces conditionnements pour pouvoir réfléchir hors cadre. Il faudra faire sauter un à un ces verrous placés subtilement en nous à coup de matraquage médiatique. Vous avez dit manipulation ?

J’arrive au bout de cet article. Désormais, je suis sûr que vous ne verrez plus le Nutella de la même façon ! Nous avons peut-être perdu la bataille du Nutella mais nous gagnerons sans aucun doute la guerre de l’alimentaire…

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. N’hésitez pas à commenter et dire ce que vous en pensez.

A très vite pour d’autres articles.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Mon humeur du jour #4 – L’effet Nutella

  • Escha

    Merci Habib, pour l’article.

    J’avais publié sur mon mur, la vidéo en y indiquant simplement ceci : la malbouffe en promo, la santé en péril, mais où va-t-on?

    Ce matin, je me suis faite plaisir en écoutant un bon vieux concert de Genesis (1992, la révélation pour moi, merci aux grands frères, ?). À l’écoute de Land of confusion, les images de le video, plus que gênante, de cette bousculade irréelle, me sont revenues à l’esprit.

    À l’époque, je ne comprenais pas les paroles, elles sont aujourd’hui encore d’actualité! Now this is the world where we ´re living, chantait Phil Collins.

    Land of confusion. Que de confusion autour de nous, tellement d’infos, de “désinfos”, de mensonges, d’enfumage
    Et j’en passe.

    Mais dans tout cette cohue, il y a nous. Les petits nous face au grands eux. Et, avec nos volontés tantôt gonflées à bloc, tantôt désenchantées, et bien avec nos volontés, on arrive tout de même, à toucher, à sensibiliser, à conscientiser ceux et celles qui le veulent ou qui le valent bien ??

    • Habib Auteur de l’article

      Salut Escha,

      C’est clair que ces images ont été vues par des millions de personnes ! Comme disait un gars dans la vidéo de l’article, “j’ai honte d’être humain!!”
      En tout cas merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience. Oui, certaines chansons ou certaines lectures peuvent résonner en nous même des années après.
      Continuons à avancer en toute humilité, malgré les hauts et les bas.
      A bientôt !