Perdre du poids sans faire de sport ! 1


 

Perdre du poids sans sport

 

Halte à la prise de mauvais poids !

Le surpoids et l’obésité sont devenus en quelques décennies un fléau qui semble ravager tous les pays industrialisés. Et la France n’en est pas épargnée. Que dire des Etats-Unis, qui compte 2 adultes sur 5 obèses ! C’est énorme, sans mauvais jeu de mots.

Quand on sait aujourd’hui que le surpoids engendre tout un tas de pathologie tels que les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies osseuses ou certains cancers (sein, colon…), il est plus qu’urgent de dire et répéter les bons conseils pour perdre ce mauvais poids, qui est en réalité du gras.

Au passage, vous remarquerez que je fais une différence entre le bon poids et le mauvais poids. On peut prendre du bon poids (masse musculaire) mais aussi prendre du mauvais poids (masse graisseuse).

Dans cet article, une fois n’est pas coutume, je ne vous parlerai pas de sport ! Nous connaissons certes les bienfaits du sport pour perdre du poids mais tout le monde n’aime pas forcément ça ! Où certains n’en ont tout simplement pas la possibilité physique.

C’est pourquoi, je m’adresse en priorité à vous, en vous présentant 7 conseils pour perdre du poids (du gras) sans faire de sport !

Vous ne me croyez pas ? Alors lisez cet article, ainsi que la conclusion, pour tout comprendre.

 

 

1. Oubliez les régimes pour perdre du poids

 

Les régimes c’est comme un pote qui te serre la main en te souriant pour mieux te tirer dans le dos. Eloignez-vous en !

J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises sur le blog, les régimes sont une fausse solution. En diminuant drastiquement vos calories, le corps, sous le choc, va effectivement utiliser ses graisses pour palier à cette baisse d’énergie calorique. La silhouette va dans un premier temps s’affiner. Mais très vite, l’organisme va ralentir son métabolisme de base, c’est à dire les calories (l’énergie) qu’il dépense pour assurer ses fonctions vitales (respirer, réfléchir etc.). Par exemple, si votre corps consomme 1200 kcal pour assurer ses fonctions vitales, il n’en consommera que 900 kcal. C’est sa réponse à lui pour palier à cette baisse d’énergie provenant de l’alimentation. Quand on sait que le corps puise dans les graisses, que si et seulement si, il utilise plus de calories qu’il n’en ingère, ce n’est pas une bonne nouvelle. Résultat des courses : vous stagnerez voire reprendrez du poids, alors que vous êtes toujours en régime !

Et double effet kiss cool : constatant cet échec, vous vous découragerez jusqu’à finir par craquer. Et là c’est le drame !

Votre corps qui gardera en mémoire cette diète forcée, va, par mesure de précaution (et dans son instinct de survie) stocker beaucoup plus de gras qu’avant pour palier à toute future restriction ! C’est l’effet yoyo. Sauf qu’au fur et à mesure que passent les régimes, le yoyo ne cesse de grossir…

La règle est en réalité toute simple : manger 3 repas par jour, avec des produits les moins industriels possibles (donc les plus naturels possibles !), équilibrés en macronutriments (glucides, lipides, protéines) et riche en micronutriments (vitamines, minéraux…). C’est tout ? Oui ! Je pourrai même arrêter mon article ici. Mais les points suivants permettent de rentrer un peu dans le détail. clip_image001

 

2. Consommez 5 fruits et légumes par jour

 

Souvent les publicitaires usent de cette phrase en fin de pub pour justifier la vente de leurs produits malsains, mais dans le fond, ce conseil est très bon ! 

S’assurer de manger 5 fruits ou légumes par jour, c’est l’assurance d’ingurgiter des micronutriments essentiels pour réenergiser votre organisme. L’énergie va renforcer votre système immunitaire, et vous vous sentirez plus en forme de manière générale.

N’oublions pas qu’en temps qu’êtres humains, les produits de la terre sont à la base notre nourriture de base. Génétiquement, nous ne sommes pas programmés pour consommer des produits en boites, arrosés de conservateurs et de colorants chimiques.

 

3. Sevrez-vous des sodas

 

J’ai bien noté sevrez-vous des sodas et non servez-vous des sodas !

Les sodas sont une trop grande source de sucre qui serviront, au-delà de vous rafraîchir, à alimenter un peu plus vos bourrelets ! Ils sont donc à bannir.

Je suis conscient que de se séparer du Coca et cie est difficile, tellement nous y sommes “baignés” dedans depuis tout petit, et pourtant il faut le faire. J’y suis parvenu alors pourquoi pas vous. Et Dieu sait que j’étais un grand consommateur de ces boissons.

Je conseille d’y aller doucement, en vous sevrant littéralement. Et oui, avec le sucre, nous avons réellement à faire à une drogue. Je vous oriente vers cet article pour mieux comprendre : le sucre, la cocaïne pour tous !

Si vous aviez l’habitude de boire 2 verres par jour, diminuez à un seul. Et puis un jour sur deux. Etc. Jusqu’à arriver à ne plus en boire du tout. Vous verrez qu’à terme, un phénomène étrange se produira : vous aurez beau avoir soif, vous n’aurez plus envie de ce genre de boisson ! Votre corps n’en voudra plus !

Personnellement, lorsque je veux me faire plaisir à boire une boisson agréable, j’opte pour du jus de fruit maison dans l’idéal, ou alors du 100% jus en bouteille (et non ceux à base de nectar et de jus concentré non naturel et surtout trop riche en sucre).

Au-delà de tout ça, n’oubliez surtout pas de boire beaucoup d’eau.

 

4. Limitez les aliments à indice glycémique élevé

 

Les aliments à indice glycémique élevé concernent les sucres rapides (gâteaux, sodas etc.) mais aussi les produits raffinés tels que le pain blanc, les pâtes, le riz blanc. Sont également concernées les pommes de terre (et pas seulement les frites).

Ces produits peuvent éventuellement être utilisée comme énergie avant ou après un effort physique (même s’il existe bien d’autres alternatives). Hors de ce contexte, le corps, qui n’aura pas besoin de ce pic d’énergie, va les stocker sous forme de gras et c’est la prise de mauvais poids assurée. Je schématise à l’extrême. Pour en savoir plus, cliquez ici

Préférez donc les aliments dits complets comme le pain complet, les pâtes complètes, le riz complet etc. Choisissez les bio de préférences. En effet, étant moins raffinés, les aliments complets non bio gardent beaucoup plus les pesticides et autres produits chimiques.

 

5. Ayez une vue sur les calories

 

Alors rassurez-vous, je ne vous demanderai pas de calculer les calories que vous mangez, ni celles que vous perdez au quotidien. L’idée ici est simplement d’avoir un aperçu de ce que vous mangez. Souvent, les gens sont surpris du nombre de calories qu’ils consomment dans leur alimentation. Ils croient manger très peu alors que les calories explosent tous les compteurs.

Un exemple : vous mangez une portion de frites-salade, un hamburger et un verre de coca. Rien d’exceptionnel à première vue. Et pourtant, vous venez de consommer près de 900 kcal. Quand on sait que pour une femme de 30 ans, mesurant 1m65 et pesant 60kg, le métabolisme de base est de 1250 kcal, c’est juste énorme. C’est à dire qu’en un seul repas, elle consomme presque la totalité de ses besoins caloriques de base !

Evidemment, dans la journée nous bougeons, marchons etc. Dans les faits, la dépense métabolique est supérieure au métabolisme de base. Pour cette même femme, ce repas constituera tout de même la moitié de ses besoins réels. Ce qui veut dire, qu’en dépassant ses besoins réels en calories avec les autres repas de la journée, cette femme prendra du mauvais poids.

Je vous conseille une application afin de calculer sur une semaine ce que vous mangez : myfitnesspal

Cette application vous permettra de mettre des chiffres sur ce que vous mangez et ainsi vous rendre compte des calories réelles ingurgitées. Ne le faites que sur une semaine. A la fin, vous aurez une vue assez large des différents aliments.

 

6. Ayez un sommeil de qualité pour perdre du poids 

 

Un bon sommeil est essentiel. C’est pendant cette période que les hormones sont sécrétées et régulées. Elles jouent un rôle primordial dans l’équilibre du corps.

Durant le sommeil, le corps secrète de la leptine, une hormone qui donne un sentiment de satiété et qui participe à la métabolisation des graisses. A contrario durant les phases d’éveil, le corps sécrète une autre hormone, la ghréline. Celle-ci apporte la sensation de faim et une attirance pour les produits gras et sucrés.

Aussi, avec un sommeil court, la phase d’éveil est logiquement plus élevée, donc laisse plus de place pour manger et grignoter. D’ailleurs le grignotage est une réponse du corps pour faire face à la fatigue. C’est en quelque sorte le serpent qui se mange la queue.

Bichonnez donc votre sommeil ! Peut-être avez-vous déjà lu mon article sur le sujet. Si ce n’est pas le cas, le voici : pourquoi le sommeil est-il si important ?

 

7. Notez vos résultats

 

Prenez un cahier spécialement dédié à votre perte de poids. Et notez chaque semaine vos résultats, c’est à dire votre poids, mais également votre tour de taille, de bras, de cuisses, de mollets etc.

En réalité, vous aurez du mal à vous apercevoir que vous avez minci. Vous serez la dernière personne à vous en rendre compte. Et oui, l’être humain est plus dur avec lui-même !

Le fait de noter vos résultats vous donnera du factuel. Et si les résultats sont bons, de la motivation. D’ailleurs, en suivant les conseils de l’article, les résultats ne pourront être que bons clip_image001[1].

Ne vous fixez pas non plus des objectifs surévalués pour éviter d’être déçus. Il faut que vos objectifs soit atteignable (méthode SMART).

Prenez également des photos à intervalle régulier. Se voir avant et après est souvent frappant.

 

 

Sport, nutrition et repos sont la base pour perdre du gras et retrouver la pleine santé. Mais sans pratique sportive, il est tout à fait possible d’y arriver dans une moindre mesure.

L’alimentation et le sommeil restent la clé pour perdre du gras et améliorer sa forme. Sans sport, il est évident que les résultats seront moins rapides mais vous retrouverez une assez bonne forme tout de même.

Loin de moi l’idée de juger qui que ce soit. Certains ne souhaitent pas faire de sport pour des raisons qui leurs sont propres, et je respecte. D’autres en sont tout simplement dans l’incapacité physique.

La bonne nouvelle est que même sans activité physique, vous pouvez perdre du gras en suivant les conseils simples que j’ai cité dans cet article. Les résultats sont garantis si vous l’adoptez comme un mode de vie et non comme une simple mode.

Alors, avec ou sans sport, coachez-vous bien !

Photo de Christine Sponchia

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Perdre du poids sans faire de sport !