Peut-on perdre du gras sur des zones localisées ?


 

perdre de la graisse localisée

 

 

De nombreuses personnes souhaitent perdre de la graisse seulement dans des endroits précis de leur corps. Souvent il s’agit de perdre au niveau du ventre, des hanches, des jambes, de l’arrière des bras etc.

Pour se faire, beaucoup vont concentrer leurs efforts physiques sur ces zones en particulier, pratiquant des exercices bien spécifiques. Vous les connaissez : les traditionnels abdos, les exercices d’isolation sur les jambes, les curls avec haltère pour les bras etc.

Alors, bonne idée ou perte de temps ?

C’est ce que je vais aborder dans cet article en m’appuyant essentiellement sur des études scientifiques pour appuyer mon propos.

Let’s go !

 

Pour pouvoir répondre à cette question, nous allons approfondir les choses et regarder ce qu’en disent les études à ce sujet.

 

 

#Etude 1

 

Cette première étude a cherché à calculer l’impact de l’entrainement d’une seule jambe sur une machine à presse. Le test a duré 12 semaines. A chaque séance, la charge augmentait progressivement.

Au bout de ces 12 semaines, les participants ont tous vu une diminution de leur masse graisseuse sur tout le corps, et de manière significative.

Cependant, celle-ci s’est située plutôt au niveau des bras et du tronc, et très peu dans le bas du corps et sur la jambe sollicitée comme on aurait pu le croire initialement.

Pour plus d’infos sur l”étude, cliquez ici

 

#Etude 2

 

Cette seconde étude s’est concentrée sur des exercices d’abdominaux et son impact sur la graisse abdominale. Ces exercices ont été réalisés par 2 groupes de femmes qui ont suivi un régime hypocalorique (baisse des calories).

Le 1er groupe faisait des exercices abdominaux, le 2eme groupe n’en faisait pas. Le test a également duré 12 semaines.

Qu’en a été les résultats ?

Et bien, les 2 groupes de femmes ont perdu du poids. Mais c’est surtout lié au régime hypocalorique.

Cette perte de poids ne s’est pas localisée sur le ventre pour le groupe n’ayant pas pratiquer les exercices d’abdos. Vous allez me dire que c’est normal, vu que ce groupe musculaire n’a pas été travaillé.

Et bien lisez la suite : le groupe ayant pratiqué les exercices d’abdos n’a pas non plus perdu le gras du ventre de manière significative !

En fait, les deux groupes ont perdu de la masse graisseuse mais dans toutes les zones du corps, dans un processus global. Et cette perte s’est faite indépendamment des zones sollicitées à l’entrainement. Alors évidement, cette perte diffuse a été plus importante pour le groupe ayant pratiqué des exercices physiques, étant donné qu’ils ont brûlés plus de calories.

Pour plus d’infos sur l”étude, cliquez ici

 

Verdict

 

Ces 2 études scientifiques sont catégoriques sur le fait qu’une perte de gras ne peut être localisée dans une partie précise du corps humain. La perte de masse graisseuse se fait d’une manière plus globale.

Je sais que cela vient détruire un mythe et certainement un doux rêve pour celles qui me lisent : celui de garder ses “bonnes” formes et de perdre les “mauvaises” ! Mais c’est ainsi que nous sommes constitués, certainement à raison, et là-dessus, personne n’y peut grand-chose.

 

Mes conseils “perte de gras”

 

Comme nous l’avons vu au gré de ces 2 études (et il en existe d’autres qui corroborent), la perte de gras se fait de manière globalisée et non localisée. Elle est possible lorsque les calories dépensée (exercices physiques) sont supérieures aux calories absorbées (nourriture).

Pour maximiser la perte de gras, je vous conseille donc :

  • D’opter pour des exercices polyarticulaires et limiter ceux d’isolation. La raison en est simple : vous dépenserez plus de calories en un temps donné. Vous serez donc plus efficient.
    • Alternez entre des exercices de cardio et du renforcement musculaire. Ou alors faites des exercices à très haute intensité comme le HIIT, Crossfit etc.

 

  • D’avoir une alimentation saine et variée, respectant les bonnes doses de nutriments : protéines, glucides, lipides, micronutriments.
    • Gardez toujours une dose suffisante en protéines et lipides. Si vous devez ajuster, faites-le sur les glucides, et de manière progressive.
    • Remarque : Il est important, lors d’une perte de poids, de garder sa masse musculaire et cela passe par une consommation suffisante en protéine. Entre 1.5 à 2 grammes par poids de corps.
    • Attention, fuyez les régimes quels qu’ils soient. Se priver d’une partie des nutriments est une fausse bonne idée. Vous perdrez vite du poids par vos sacrifices qui ne dureront pas dans le temps. Une fois que vous recraquerez, vous reprendrez encore plus de gras.

 

  • Prendre du temps pour récupérer de vos séances et vous reposer.
    • Les auto-massages sont très bons pour récupérer
    • Les douches froides également. Lire l’article à ce sujet en cliquant ici
    • Les techniques de respirations, comme par exemple la cohérence cardiaque

 

 

Grâce à cet article, (et bien d’autres sur ce blog), j’ai l’espoir que vous vous y retrouvez déjà un peu mieux dans le chemin qui mène à la perte de gras.

Comprenez que ce chemin n’est pas une voie sans issue, ou temporaire, mais qu’il est véritablement celui qu’il vous faudra emprunter toute votre vie. Car la perte de gras, qui fait partie d’un processus plus large d’un retour à la forme et à la santé, n’est pas une mode, pas un caprice, mais un véritable mode de vie !

Coachez-vous bien

 

 

 

Référence :

Ramirez-Campillo R, Andrade DC, Campos-Jara C, Henriquez-Olguin C, Alvarez-Lepin C and Izquierdo M. Regional fat changes induced by localized muscle endurance resistance training.

J Strength Cond Res 27 (8) : 2219-2224, 2013.Kordi R, Dehghani S, Noormohammadpour P, Rostami M and Mansournia MA. Effect of abdominal resistance exercise on abdominal subcutaneous fat of obese women : A randomized controlled trial using ultrasound imaging assessments. J Manipulative Physiol Ther 38 (3) : 203-209, 2015.

Photo : Mohamed Hassan/Pixabay

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *