Pourquoi faire des abdos ne vous fera pas perdre de ventre !


 abdo perdre le ventre

 

C’est décidé, vous avez pris la bonne résolution de perdre votre ventre et vous optez pour un super programme spécial abdos. Vous êtes motivé et vous donnez tout pour cet objectif, en réalisant chaque jour des centaines de pompes bien douloureuses à souhait.

Sauf que , je peux d’ores et déjà vous dire que c’est peine perdue ! Vous ne perdrez jamais le gras de votre sangle abdominale par des exercices ciblés d’abdos.

Ah bon ? Comment ? Pourquoi ?

Calmez-vous, je vais tout vous expliquer et vous saurez enfin comment dire adieu à votre ventre. clip_image001[6]

 

 

Peut-on cibler la perte de poids ?

 

Alors je vais rentrer tout de suite dans le vif du sujet, et c’est un des points qu’il vous faudra retenir de cet article : il est impossible de perdre du gras de manière ciblée !

Voilà ça c’est dit, merci et au revoir !

Non évidemment, je ne vous laisserai pas dans cette frustration sans vous expliquer un peu.

Pour être plus précis, il est impossible de perdre du gras au niveau du ventre en insistant sur les exercices d’abdominaux et leurs centaines de répétitions. Tout comme il est impossible de perdre le gras des bras en faisant des exercices de bras, impossible de perdre des jambes, en faisant des exercices de jambes, etc..

Si vous n’étiez pas au courant, c’est surement une très mauvaise nouvelle que vous apprenez et j’en suis réellement désolé.

C’est ainsi et nous devons faire avec. L’important est même de faire avec, tout en perdant le gras du ventre ! Beau challenge. Nous y reviendrons un peu plus loin.

 

Comprendre comment pense notre corps !

 

Pour vous expliquer schématiquement le mécanisme, le corps humain agit toujours en équilibre et pour assurer sa survie. C’est sa seule préoccupation. Se maintenir le plus longtemps possible en pleine santé.

Pour cela, il devra faire des choix, des ajustements. Par exemple, un corps qui manque de calories va commencer à puiser dans le gras. Mais pas n’importe où, et surtout pas spécifiquement dans la zone qui est sollicitée.

Le corps va choisir l’endroit du corps pour laquelle la graisse lui sert le moins. Celle qui est la plus accessible, la plus facilement assimilable. Et malheureusement, pour la plupart d’entre nous, la graisse du ventre est celle la plus tenace à déloger. Ce sera donc souvent en dernier recours que le gras du ventre sera utilisé par le corps…C’est ainsi !

 

Les exercices d’abdos, un danger pour la santé ?

 

Gare au déséquilibre musculaire

Au-delà d’être inefficace, les exercices d’abdos peuvent également être source de blessures s’ils sont travaillés au détriment des autres parties du corps.

En effet, il faut savoir que de manière générale, travailler régulièrement et intensément un groupe musculaire en délaissant les autres créé un déséquilibre musculaire. Et c’est la blessure ou les douleurs chroniques assurées.

Combien de personnes ont abusé des exercices d’abdos, en délaissant le reste, pensant faussement perdre du ventre ?

 

L’importance des muscles antagonistes

Au final ces personnes se sont retrouvées avec des douleurs au dos ou aux lombaires. Pourquoi le dos et les lombaires me direz-vous ? Tout simplement parce que ce sont les muscles antagonistes aux abdominaux.

Développer à outrance les abdominaux en oubliant ces muscles antagonistes, c’est risquer de créer un déséquilibre du bassin, des tensions sur le dos et abimer les vertèbres.

Vous l’avez compris, les risques peuvent être irréversibles. Raison de plus pour bien se renseigner avant de se lancer dans de tels programmes.

 

Les exercices d’abdos sont souvent mal maitrisés

Autre danger des exercices d’abdos : leur réalisation.

La plupart des personnes ne maitrisent pas le mouvement de ces exercices d’abdos. Elles tirent sur le cou et le dos (encore lui). Leur efficacité est donc grandement diminuée pour tant d’effort, et surtout cela augmente les risques de se blesser.

En fin d’articles, je vous mettrai en bonus deux exercices d’abdos avec les conseils pour bien les réaliser.

 

Alors, comment perdre du ventre ?

 

Il faut comprendre que pour perdre le ventre et pour rendre visible ses abdos (pour les plus motivés), il faut prendre le problème de manière globale. Nous avons vu dans les premières parties de l’article qu’isoler seulement les abdos ne servait à rien, juste à vous blesser et vous démotiver.

Perdre le gras du ventre c’est avant tout perdre du gras partout ailleurs ! Comme je l’ai dit, il n’est pas possible de perdre du gras de manière ciblée en ne travaillant que la partie musculaire liée à la zone de la masse graisseuse. Ce serait trop beau. Le gras se perd grâce à des principes généraux, je dirais mêmes universels.

 

Les 4 principes universels

Pour perdre du gras, et donc indirectement du ventre, il faut plusieurs ingrédients :

·       Une alimentation saine, comprenez pas ou très peu de malbouffe. Cliquez ici pour lire un des articles à ce sujet.

·       Pratiquer une activité sportive pour augmenter votre métabolisme basal, c’est à dire l’énergie que vous perdez au repos. Cliquez ici pour lire l’article à ce sujet.

·       Dépensez plus de calories (sport) que ce que vous en consommez (nourriture).

·       Alternez les exercices courts et intenses ; et les exercices à endurance. Il est important de ne pas toujours faire la même chose. Le corps s’habitue vite à l’effort, et les résultats seront moins efficaces.

 

Un bon état d’esprit, gage pour perdre du ventre

En respectant cette recette à la lettre, vous allez bruler les graisses de votre corps. Ce dernier choisira les endroits à privilégier. Au final, vous perdrez donc du gras dans toutes les parties du corps.

Avec de la motivation, et de la patience, c’est-à-dire un état d’esprit irréprochable, arrivera forcement le tour du ventre. Plus ou moins rapidement selon les individus.

Et là vous pourrez enfin dire adieu à votre brioche… Ingrédients, recette, brioche…il ne faudrait pas que cet article me donne trop faim ! clip_image001[7]

 

Les exercices d’abdos à jeter aux oubliettes ?

 

Certainement pas ! J’ai été un peu dur avec les exercices d’abdos au début de l’article, mais c’était de contexte.

Bien entendu, les exercices d’abdos restent indispensables pour raffermir cette zone qui vous permettra d’avoir une meilleure posture du corps, limitant ainsi les pressions sur certains nerfs ou vertèbres et évitera…les douleurs au dos.

Hein ? Vous pensiez qu’ils favorisaient au contraire les blessures du dos ? Et bien ce n’est pas exactement ce que j’ai dit. Il y a une nuance importante à noter, c’est ce que je développe ci-dessous.

 

Retrouver un équilibre musculaire

En effet, si vous travaillez vos abdos avec la même fréquence et intensité que les autres groupes musculaires, vous ne courrez aucun danger de déséquilibre.

Et donc, vous renforcerez cette zone, au même titre que les autres. Votre squelette sera mieux maintenu, le poids mieux disposé.

En exemple, si vous décidez de faire 4 séries de 30 abdos d’un exercice quelconque d’abdos, faites en autant pour les muscles antagonistes que sont les lombaires. N’oubliez pas également les obliques, les abdos « du côté ».

 

Un petit dessin pour vous montrer à quoi ça ressemble :

 

clip_image002[4]

Physiologiquement, je peux vous dire que nous avons tous sans exception une belle tablette de chocolat ! clip_image003[4]…Mais plus ou moins caché par un amas de graisse clip_image004[4]

 

Les exercices d’abdos faibles en intensité

Les exercices d’abdominaux, malgré la douleur que cela procure, ne dégagent que très peu d’intensité.

Si vous ne jurez que par les exercices d’abdos, vous pouvez en faire 1000 par jour comme Ronaldo, vous n’aurez jamais ses abdos ! Car il ne fait pas que ça, tout simplement. A coté, son activité sportive est intense.

L’intensité des exercices d’abdos qui permet de déclencher l’augmentation du métabolisme basal et l’utilisation du gras par l’organisme pour combler l’effort est beaucoup trop faible.

Comprenez que seul le respect des 4 points cités ci-dessus va vous permettre mathématiquement de perdre du ventre jusqu’à rendre visible vos abdos.

Et les exercices d’abdos vont quant à eux plutôt dessiner ces petits muscles. En les faisant prendre un peu de volume et du relief.

 

Conseils pour réaliser ces 2 exercices d’abdos

Comme promis, voici 2 exercices d’abdos que j’aime faire. Je vous donne ces conseils pour les réaliser en toute sécurité.

Je ne vous parle donc que de l’aspect sécurité et non pas du nombre de séries ou de répétitions à faire, qui est un autre sujet.

 

#Le crunch

 

clip_image005[4]

 

Cet exercice est un classique et le plus pratiqué. Mais qu’est-ce qu’il est mal exécuté !

Voici quelques conseils pour éviter de vous blesser :

1.    Le bas du dos reste collé au sol. Ne creusez pas votre dos. Restez bien à plat.

2.    Les jambes sont fléchies et les pieds à plats du sol pour un bon équilibre.

3.    Remontez votre buste en arrondissant votre dos. Il ne sert à rien de remonter plus haut que 45°. Voir image ci-dessus. Vous risqueriez la blessure.

4.   La tète reste droite : ce n’est pas elle qui doit bouger ! Astuce : allongé sur le dos, regardez le plafond, et gardez la tête droite en remontant.

5.    Concentrez-vous sur vos abdos : ce sont seulement eux qui doivent travailler à soulever le buste.

6.    Les mains sur la tête ne sont là que pour l’équilibre : en aucun cas ils ne servent à vous aider en poussant votre tête !

7.    Ne faites pas de gestes brusques. Prenez votre temps pour monter et descendre.

8.    Expirez par la bouche en phase de montée, inspirez par le nez en phase descendante

 

 

#La planche (gainage)

Cet exercice est un de mes préférés. Il va solliciter les abdos frontaux, mais aussi tous les muscles abdos annexes, plus ou moins profonds. Votre corps cherchant l’équilibre, vos fessiers vont devoir agir, également vos bras et vos épaules.

 

 

 

 

clip_image006[4]clip_image007[4]

 

1.    Cet exercice est appelé la planche. Soyez donc comme une planche de bois : droit ! L’erreur est de trop relever les fesses comme le montre la première image ci-dessus.

2.    Ne creusez pas le dos. Maintenez-le en droit.

3.    Gardez votre nuque dans la prolongation de votre dos. Ainsi vous devez avoir la tête droite et non relevée.

4.    Si vous ressentez une douleur dans le bas du dos, relevez légèrement les fesses.

5.    Débutant, commencez doucement, selon vos possibilités. 20 secondes peut-être au début, puis 30s, etc.

 

 

Dans cet article, je vous ai expliqué la clé pour perdre votre ventre, en insistant sur le fait que les exercices d’abdominaux n’y sont pour rien.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le gras ne peut pas se perdre de façon ciblée. Pour perdre son ventre, il faut perdre du gras dans tous le corps. Et c’est aussi le cas pour toutes autres parties du corps pour lesquelles vous souhaitez mincir (hanches, fesses etc.).

La solution est également globale, puisqu’elle passe par le sport, la nutrition, la santé et l’état d’esprit. Car oui, il vous faut un état d’esprit solide pour tenir le cap. En somme, tout ce que je vous enseigne sur ce blog. 

Les exercices d’abdominaux restent tout de même importants pour muscler votre sangle abdominale, améliorer votre posture, éviter les douleurs au dos.

En suivant ces quelques conseils, le gras devrait fondre comme neige au soleil, et vous devriez apercevoir un beau jour vos abdominaux pointer fièrement le bout de leur nez, après des années de cachette ! Clignement d'œil

 

Coachez-vous bien !

Partagez cet article avec vos amis via les réseaux sociaux. Pour rester connecté, abonnez-vous à la newsletter coach-ton-body et recevez en cadeau mon e-book “Obtenez un corps beau et en forme grâce à la musculation ! 

Photo de : Menno de Jong

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *