Massif et fort VS Musclé et sec : le duel 4


 

Massif et fort ou musclé et sec

 

Avant de commencer votre programme d’entrainement de musculation, vous avez sans doute défini un objectif. Vous avez peut-être décidé de vous muscler tout en perdant votre “ brioche “ et obtenir un corps musclé et sec. Ou alors, vous avez décidé d’obtenir un physique massif et fort, en prenant beaucoup de masse ( masse musculaire et masse graisseuse indéniablement ).

Dans cet article, je vais comparer les deux profils, en expliquant les avantages et les inconvénients pour chacun. Et je vous livrerai dans un dernier point mes remarques sur la quête absolue de l’esthétisme en musculation et fitness.

 

Le profil massif et fort

 

Puissance apparente

Le pratiquant massif et fort ne peut pas se cacher ! On remarque son imposant physique même à travers ses vêtements. Il donne un aspect de masse et de puissance mais aussi de lourdeur.

 

L’aspect esthétique

A travers ses vêtements, il apparaît très musclé et arbore une masse imposante, c’est toute sa force qui transparaît. Toutefois, derrière le tee-shirt, son aspect est beaucoup moins esthétique. En plus de la forte masse musculaire, on remarque le gras au niveau de la sangle abdominale, des bras et des pecs.

 

La force physique

Le pratiquant massif utilise sa masse musculaire et sa masse grasse pour faire des séances intensives. Il privilégie les haltères et non le poids du corps. Il soulève très lourd et ne cesse de vouloir faire encore plus. En même temps, il a de l’énergie à revendre !

 

Le risque de blessure est élevé

Attention, cette volonté de soulever toujours plus lourd a tendance à fragiliser ses articulations. Et un profil de ce genre qui arrête subitement l’exercice, c’est un surplus de gras assuré.

 

Les conseils populaires pour être massif et fort

( Attention, ce ne sont pas mes conseils, juste ce qu’il se dit ! )

  • Manger énormément. Le but étant d’augmenter sensiblement l’apport calorique. Il doit manger 6 à 8 repas par jour et en quantité. En moyenne, il devra augmenter ses calories de 250 à 500 calories !
  • Soulever toujours le plus lourd possible. Ne se donner aucune limite de poids. Celui-ci étant un challenge permanent !
  • Ne pas faire de cardio-training. Le but étant de prendre le maximum de force et de puissance, donc de masse musculaire et masse grasse, le cardio faisant perdre des calories.

La progression pour atteindre ce genre de physique est assez rapide.

 

Le profil musclé et sec

 

Apparence normale

Le pratiquant musclé et sec ne paye pas de mine. A travers ses vêtements, il avance en toute discrétion ! S’il souhaite montrer le résultat de son dur labeur, il devra porter des tee-shirts avec une taille en dessous. En général, il a une démarche de félins. A la fois légère et agile.

 

L’aspect esthétique

C’est là que le profil musclé et sec  va se distinguer de son homologue. Torse nu, son corps est très esthétique, bien formé. Les muscles sont longs, plutôt fin et saillants. On y voit même pour certains les fibres musculaires.

 

Un physique moins fort

Le profil musclé et sec est très performant sur tous les exercices au poids du corps. Par contre, il a beaucoup de mal dès qu’il s’agit de porter des poids assez lourds. Il ne va pas bien haut dans les exercices de développé couché, de squat ou autres. Cette faiblesse sera encore plus accentuée si sa morphologie de base est d’être plus costaud, du style endomorphe ou meso-endomorphe. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article au sujet des morphotypes. Cliquez ici.

 

Le risque de blessure est moindre

Le fait de s’entraîner au poids du corps ou avec des charges moyennement lourdes va lui permettre d’éloigner les risques de blessures musculaires ou articulaires. A condition toutefois que les mouvements soient tous parfaitement exécutés.

 

Les conseils populaires pour être musclé et sec

  • Augmenter progressivement les apports caloriques en parallèle de la progression musculaire. Le surplus calorique restant tout de même plutôt faible.
  • Privilégier les exercices au poids du corps. Choisir également les exercices aux haltères ou à la machine guidée, sans mettre plus lourd que ses capacités.
  • Prendre l’habitude de faire des séances de cardio-training afin de sécher encore plus. Doser selon les résultats, le but n’étant pas d’en faire trop, au point d’aller “ manger “ le muscle.

Contrairement au profil massif et fort, l’évolution sera beaucoup plus lente. Elle sera lente mais durable.

 

Mon avis sur la question

 

Respecter son corps et sa morphologie

Sur ce blog, vous en avez dorénavant l’habitude, j’accorde une très grande place à la santé, ainsi qu’au bien-être. Pour y arriver, c’est toute notre alimentation qui doit être réformée. Il faut ainsi réussir à abandonner la junk-food au profit d’une alimentation à base principalement de légumes, légumineuses, fruits et viandes, poissons, oeufs.

C’est également tout notre entrainement qu’il faut revoir. Respecter son corps et sa morphologie, c’est ne pas lui imposer des charges exagérément trop lourdes s’il n’est pas fait pour cela; c’est ne pas le gaver de repas hypercaloriques s’il n’est pas en demande de cela.

Alors, peu importe qu’on veuille un physique massif ou plutôt sec, l’important sera de s’écouter et de se conformer à sa véritable nature.

 

Ne faites pas de l’esthétique votre priorité absolue !

Si beaucoup font de la musculation ou du fitness pour l’esthétique en premier lieu, ce n’est pas mon cas. Dans la hiérarchie définie dans mes objectifs, l’esthétique vient en dernier. Le plus important pour moi étant avant tout d’être en forme, en bonne santé et bien dans mes baskets le plus longtemps possible. Et cerise sur le gâteau, je prend quand même du muscle et limite le gras.

Si votre image extérieure vous tient vraiment à coeur, vous serez conquis puisque vous avez la preuve que vous pouvez concilier la santé et l’esthétique.

Alors évidemment, il y a des profils d’individus qui sont naturellement massifs et forts. D’autres qui sont naturellement secs et musclés. Il faut respecter cela. Il est tout à fait possible d’aller à l’encontre de notre morphologie, mais cela demandera beaucoup d’efforts et de patience. Et si la patience n’y est pas, certains se laisseront tenter par des produits plus ou moins licites, parfois aux effets irréversibles. Et je vous le déconseille vivement.

 

Quelque soit votre objectif final, restez vous-même et respectez-vous. Je finirais sur cette phrase qui m’est venu comme ça ( 😉 ) et qui résume bien mon propos :

 

Se focaliser sur l’esthétique, c’est dénigrer le reste. Se focaliser sur le reste, c’est améliorer l’esthétique.

 

Cet article vous a plu ? Partagez le au maximum ! Vous souhaitez réagir ? Ecrivez vos remarques dans la partie commentaire.

Coachez-vous bien !

 

Photo de Jil Martinez

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Massif et fort VS Musclé et sec : le duel

  • Simon

    Salut Habib,

    Tu as raison de préciser qu’il ne faut pas faire de l’esthétique la priorité car, lorsque l’on débute en musculation c’est ce que l’on cherche absolument et c’est ce que je voulais aussi. Mais au fond le fitness est une forme de développement personnel à part entière. La santé et le bien être sont les priorités.

    Très bel article, merci pour ton travail.

    Sportivement,
    Simon

  • Habib Auteur de l’article

    Salut Simon,
    Merci pour ton message. 🙂
    Effectivement j’ai aussi fait cet erreur. On commence ce sport avant tout pour le physique, rarement pour la santé. Mais avec de l’expérience , notre approche évolue. Si avec mon article je peux faire prendre conscience au moins à une personne débutante de l’importance de se focaliser sur la santé et le bien-être, alors j’en serais très content ! Elle aura déjà gagné quelques années dans sa pratique ! Et surtout évité des blessures qui la suivront toute sa vie ( dos, tendinite etc.)…
    A bientôt

  • Virgile Allart

    Hello Habib ! c’est bien dit!
    J’irais même plus loin en disant que lorsque tu es bien sec, tu es moins en forme que lorsque que le taux de gras est plus élevé, notamment au niveau de la libido !
    J’ai aussi remarqué que j’etais plus obsédé par la bouffe lorsque j’étais sec, à l’inverse en étant fort et massif, les calories ne sont pas un problème pour moi ! je sais que je peux manger plus de calories !
    Quand tu es sec, tu as envie de faire d’avantage le Show !
    Quand tu es massif, tu es plus humble !

    En tout cas en ce qui me concerne c’est ça !

    à bientôt ! 🙂

    • Habib Auteur de l’article

      Salut Virgile

      Merci pour ton retour d’expérience. C’est sur qu’on est plus exigeant avec soi-même quand on veut rester musclé et sec. Pour ma part, je ne suis pas musclé sec mais j’y tend effectivement. Mais ce n’est pas forcement pour le coté esthétique, je recherche plus l’agilité, la souplesse, la rapidité. En bref, être à l’aise avec mon corps. Apres si esthétiquement ça va, je ne dis pas non 😉 !
      A bientôt