6 raisons de consommer du gingembre


 

Aujourd’hui nous allons nous attarder sur le gingembre. Cette racine bourrée de qualités pour notre organisme.

Si vous avez déjà consommé du gingembre, vous avez du vite vous rendre compte de la sensation de chaleur qui nous vient. Cela est dû à la présence entre autre de shogaol et de gingérol ( hein ?! ) qui seront les éléments clés des bienfaits sur notre organisme.

La consommation de gingembre n’est pas seulement liée à la mode du “ manger exotique “. Son usage remonte a  – 3000 ans avant J.C et c’est l’une des plantes les plus consommées en médecine Indienne.

Si le gingembre, qui est une racine,  a pu traverser les âges sans encombre, c’est qu’il est d’une richesse considérable pour l’être humain. Au delà de sa réputation sulfureuse puisqu’on lui attribue des effets aphrodisiaques, je vais vous donner les autres raisons de le consommer au quotidien. Raisons un peu moins connues mais très intéressantes. Et vous allez le voir, ça vaut le coup de l’adopter !

 

Le gingembre, le carburant qu'il vous faut

Le gingembre, le carburant qu’il vous faut

Le gingembre améliore les troubles de la digestion

 

Plusieurs études sont formelles. Le gingembre améliore la digestion puisqu’il va fluidifier le transit des aliments de la partie haute du tube digestif. Les nombreux enzymes qu’il contient vont améliorer l’assimilation des nutriments et en facilitera  la digestion.

La zingérone contenue dans le gingembre permet de traiter la diarrhée provoquée par la bactérie Escherichia coli.

Les cinéoles présentes également dans la racine vont atténuer les effets du stress dans la digestion.

Enfin, petit cadeau en bonus, le gingembre va permettre une meilleure digestion des graisses et même agir tel un brûleur de graisse. Si c’est pas magnifique !

 

Le gingembre est efficace contre les nausées et vomissements

 

Le rhizome contenu dans le gingembre permet de lutter contre les nausées et vomissements liés à la grossesse. C’est l’OMS elle-même qui l’a reconnu en 1999. Les gingérols et shoagaols ( oui, ces 2 choses que je vous ai cité en intro ) contenus dans les propriétés même de la racine ont un effet antiémétique, réduisant les haut le coeur de l’estomac.

Des chercheurs italiens ont démontré que la prise de gingembre chez les femmes enceintes étaient aussi efficaces que la prise de vitamine B6. Sauf que pour cette dernière, des effets secondaires existent contrairement à la prise de gingembre.

 

Le gingembre est un anti-inflammatoire naturel

 

Grâce aux gingérols aux shogaols ( encore eux ! ) et autres paradols, le gingembre va diminuer l’inflammation et soulager les douleurs telles que l’arthrite, ou les rhumatismes.

Il est conseillé de consommer du gingembre en poudre puisque 1g de gingembre séché équivaut à 10g de gingembre frais.

 

Le gingembre combat le rhume

 

Oui, le gingembre permet de faire baisser la fièvre, apaiser les douleurs, et contient même des propriétés antivirales et antibactériennes.

En effet, le gingembre contient des sesquiterpènes qui ont des propriétés antivirales pour soigner le rhume ou la rhinopharyngite. Ces maladies très courantes en hiver sont causées autre autres par un virus appelé le rhinovirus. Et c’est la molécule appelée béta-sesquiphellandrène qui va combattre efficacement ses rhinovirus.

 

Le gingembre est un bon remède au rhume

Le gingembre est un bon remède au rhume

 

Le gingembre tonifie et fortifie l’organisme

 

Le gingembre est bourrés de minéraux et de vitamines. Il contient du phosphore, du manganèse, du magnésium, du calcium, du sodium, du fer mais aussi des vitamines B1, B2 et surtout B3. Si vous le consommez frais, vous avec en bonus la vitamine C, qui s’estompe, une fois la racine séchée.

Il est donc un booster puissant au service de votre organisme en fortifiant ses défenses immunitaires et en le tonifiant d’une manière générale. Si vous êtes en perte d’énergie ou fatigué, ce sera votre compagnon idéal !

 

Le gingembre a des vertus anti-cancérigène

 

Les minéraux et vitamines permettraient  également de prévenir le cancer. Une étude de l’université de l’état de Géorgie a indiqué que l’extrait de gingembre a diminué la taille des tumeurs de la prostate de l’ordre de 56% chez les souris. Les chercheurs ont pu observer que les propriétés anti-cancéreuses du gingembre et les antioxydants présent en quantité ont permis la réduction de l’inflammation.

 

Le gingembre, à consommer le plus frais possible

Le gingembre, à consommer le plus frais possible

 

Contre-Indications

 

Comme d’habitude, je recommande de manger le gingembre dans sa forme la plus naturelle et fraiche possible, c’est à dire directement de la racine. En coupant des petits morceaux à mettre dans vos salades ou en  découpant des petites rondelles à manger telles qu’elles le matin. Effet tonifiant garantie ! Si vous ne supportez pas cette façon de le consommer, vous pouvez le trouver en poudre ( gélule ), en tisane, en huile essentielle.

Etant un produit naturel, la consommation de gingembre ne présente pas de gros effets indésirables. Il faudra tout de même respecter une certaine posologie et ne pas en consommer abusivement non plus. A l’image de l’ortie, un super aliment est super sauf quand on en abuse.

Voici ci-dessous les cas un peu plus sensibles quant à la consommation de gingembre :

 

Grossesse : Les études chez les femmes enceintes démontrent que le gingembre peut être utilisé sans danger ni pour la maman ni pour le foetus. Il est même un allié contre les nausées comme nous avons pu le voir. N’hésitez pas à en parler à votre médecin. Respecter le juste dosage qui est recommandé à 10g de gingembre frais ou 2g de gingembre séchée.

Enfants : Pour les enfants de moins de deux ans, le gingembre n’est pas conseillé.

Troubles de la coagulation : Si vous prenez des médicaments anticoagulants, éviter d’en consommer puisque le gingembre est également un anticoagulant naturel. Evitez le également si vous vous apprêtez à subir une intervention chirurgicale.

Calculs biliaires : Si vous souffrez de calcul biliaire, demandez conseil à votre médecin quant à l’utilisation du gingembre. En effet, celui-ci va augmenter la sécrétion de la bile et dérégler le traitement médicamenteux contre ces calculs biliaires.

Diabète : Selon plusieurs études scientifiques, le gingembre permet de réduire le taux de sucre dans le sang et réguler l’insuline. Il est donc très bon pour les personnes souffrants de diabète. Mais en cas de traitements médicaux, il sera à éviter. Parlez en également à votre médecin.

 

Comme vous avez pu le voir, le gingembre est un aliment à avoir toujours à porter de main tellement ces bienfaits sont multiples. Il est en plus de plus en plus courant d’en trouver dans nos étals de supermarché et coûte un prix dérisoire. je vous conseillerez de ne pas en acheter de trop gros morceaux car, même s’il se conserve assez bien, il en sera forcément moins frais.

Alors, cela vous a-il convaincu de consommer du gingembre ? Clignement d'œil

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis ou proches. Vous pouvez également laisser un commentaire pour me donner votre avis ou autre. Si vous souhaitez que j’aborde un sujet en particulier, dites le moi également dans les commentaires.

 

Photos de Brigitte Werner, Deutsch et Siala.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *