3 raisons d’alterner entre le split, le full-body et le half-body


 

Après la trilogie détaillant les caractéristiques du split, du full-body et du half-body, je vais vous expliquer aujourd’hui, la relation que peuvent avoir ces trois routines pour l’amélioration de votre entrainement.

Alors, évidemment, avant de lire cette article, je vous conseille fortement d’aller lire ou relire les articles en questions : split, full-body, half-body

On a coutume de dire que le split est la routine destinée aux personnes expérimentées…

Que le full-body est très bien pour les débutants…

Et que le half-body est pour les profils intermédiaires…

Penser cela est très réductible et c’est vraiment dommage.

Car sachez que vous allez dégager des bénéfices à pratiquer ces 3 routines ! Pas en même temps, bien sûr, mais en les enchainant de manière constructive.

Stop aux idées reçues !

 

Alterner les routines, le turbo qui va booster votre progression

L’alternance des routines est tel un turbo qui va booster votre progression

 

Idées reçues n°1 : Le split n’est pas conseillé pour les débutants

 

Alors oui, il est vrai que l’usage du split implique une maitrise parfaite des exercices et des mouvements.  Les groupes musculaires seront travaillés dans le détail.

Un débutant devra donc avant tout, faire un effort pour maitriser parfaitement les mouvements. Mais une fois le mouvement appris, il n’y a aucune autre difficulté !

Au bout de quelques séances seulement, un débutant sera opérationnel.

Si c’est votre cas, je vous conseille de privilégier la maitrise de l’exercice et non le poids. Beaucoup veulent mettre trop lourd, trop vite, au détriment de la technique. Et c’est la blessure assurée.

Si cette règle est respectée, vous progresserez assez bien.

L’argument qui dit que le split n’est pas pour les débutants est donc à jeter à l’eau…Plouf

 

Idées reçues n°2 : Le full-body n’est destiné qu’aux débutants

 

Le full-body est très bien pour les débutants puisqu’il va solliciter le corps dans sa globalité. Cette routine est moins dans le détail.

Ce seront avant tout des exercices poly-articulaires qui seront pratiqués. Un peu plus accessible techniquement ( hormis certains exercices tels que le squat, qui demanderont plus de temps pour les maîtriser totalement ).

Mais cette routine est-elle seulement destinée au débutant ? Pourquoi un pratiquant plus expérimenté ne pourrait-il pas faire du full-body ?

En salle, j’en vois très peu le pratiquer. Si vous avez la réponse, dites la moi en commentaire car là, je sèche !

Le full-body est un excellent mode d’entrainement pour tous ! Donc également pour les confirmés.

Il permet de casser les habitudes du split, de solliciter les muscles d’une façon plus large et naturelle, et de faire moins de séances.

Croyez moi, en période de stagnation, au lieu de se gaver de compléments,  renouveler juste les pratiques d’entraînements permet de relancer la machine.

Le corps a besoin d’être surpris assez régulièrement.

 

L'echec est une leçon, perseverez

L’échec est une leçon, alors persévérez !

Idées reçues n°3 : Seuls les pratiquants débutants ou intermédiaires peuvent pratiquer le half-body

 

Vous l’avez compris, le half-body n’est ni pour l’un, ni pour l’autre mais également pour tous !

Il est un intermédiaire entre le split et le half-body. Son gros point positif réside dans son équilibre parfaite entre le nombre de séances dédiées au haut du corps et au bas du corps. Très bonne équilibre également dans les types d’exercices ( isolation et poly-articulaires ).

Pour moi, c’est la routine idéale, le meilleur équilibre entre qualité de travail, temps à y consacrer et temps de récupération.

Il serait dommage de la snober parce qu’on se dit “ expérimentés “.

 

Mais aussi idéale qu’elle puisse être, dans les faits, aucune routine n’est réellement idéale !

Abuser d’une routine c’est la rendre inefficace. Rappelez-vous que le corps a besoin d’être surpris. S’enfermer dans une routine…routinière est la meilleure façon de plomber sa progression.

 

Pourquoi faut-il éviter de s’enfermer dans la pratique d’une seule routine ?

 

Très bonne question ! ( Oui, je m’auto-flatte ! )

La réponse n’engage que moi et se base sur mes observations et mes pratiques durant toutes ces années.

Une routine, contrairement à ce que la majorité des pratiquants font, n’est pas IMMUABLE. En choisir qu’une seule définitivement serait une erreur. Je vous explique pourquoi.

Le corps, cet incroyable machine, cherche constamment à s’adapter à son environnement, aux difficultés qui s’imposent à lui.

Il est programmé, sans même que nous n’en ayons conscience, à tout faire pour être le moins touché par cet environnement hostile.

Permettez moi d’endosser le rôle de Monsieur Météo le temps d’un instant et de vous expliquer un phénomène qui vous permettra de mieux comprendre :

Quand il fait très froid, disons –6 degrés, vous avez vraiment froid. Jusque là, rien d’exceptionnel ! Mais plus les jours vont passer et plus votre corps va s’adapter. Vous prenez l’habitude de ce froid. Et puis quand un jour il fera 0 degré, vous allez aussitôt ressentir une certaine douceur. Alors que 0 degré, vous ne me direz pas le contraire, c’est froid !

Pour la musculation c’est le même principe. Rester sur une routine fixe pendant de long mois, voir de longues années, va habituer votre corps. Il connaîtra votre programme par coeur. Il essaiera de s’économiser le plus possible. C’est sa nature.

Cela freinera donc votre progression, en compromettant votre objectif ( prise de volume musculaire, perte de poids etc. ).

 

Changez de routine toutes les 6 à 8 semaines

Pour qu’elles soient efficaces, changez de routines toutes les 8 à 10 semaines

 

Mais alors, comment utiliser convenablement ces routines ?

 

Il vous faudra surprendre votre corps très régulièrement. Je conseille en général, de changer de programme toutes les 8 à 10 semaines.

Vous allez alterner entre le full-body, le split et le half-body. Vous pouvez même rajouter le PPL. Vous ne savez pas ce qu’est le PPL ? C’est que vous n’avez pas lu les articles que je vous ai recommandé au tout début ! Sourire

Je vous remet le lien où j’en parle : ici

Cette alternance va choquer votre corps, qui va chercher à s’adapter à chaque fois. Et qui dit adaptation, dit volonté de protection et renforcement.

Non seulement vous serez beaucoup plus polyvalent grâce à cette souplesse d’adaptation, mais en plus, vos muscles répondront beaucoup mieux aux exercices que vous lui donnerez.

Enfin, si dans l’année, vous avez des périodes où vous avez moins de disponibilités ( examens, vacances, voyages d’affaire etc. ), cela peut être le bon moment pour choisir une routine qui vous demandera moins de séances hebdomadaire.

 

Voila, je clôture avec cet article, le sujet des routines. Vous êtes maintenant incollable sur le sujet.

N’oubliez pas que les routines sont la base même de nos séances d’entrainement. En connaitre leur spécificité et la manière de les utiliser est un atout indéniable dans l’atteinte de vos objectifs.

Nous avons pu voir dans le détail les avantages et inconvénients de chacune d’entres elles : le split, le full-body, le half-body. Nous avons également vu leur interaction entre elles..

Bien-sur, parmi celles-ci, vous en aurez forcement une favorite. Celle avec qui vous aurez le plus de sensation. Vous pouvez la pratiquer un peu plus longtemps que les autres si vous le souhaitez ( 1 à 2 semaines supplémentaires ). Mais attention, ne vous y enterrez pas trop quand même !

Vous comprenez maintenant, après la lecture de ces articles, que ces routines sont bien complémentaires et non “ ennemies ” les unes des autres.

 

Je vous dit à bientôt et…

Coachez-vous bien !

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis ou proches. Vous pouvez également laisser un commentaire pour me donner votre avis ou autre. Si vous souhaitez que j’aborde un sujet en particulier, dites le moi également dans les commentaires.

Photos de 12019, Greece et Safa Tuncel

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *